Le coronavirus a un effet dévastateur sur l'industrie automobile.

La pandémie de coronavirus est une menace pour le monde entier depuis que la maladie a commencé à se propager au début de cette année. À ce jour, on compte 3,34 millions de cas dans le monde et environ 240 000 décès.

Avec les mesures de confinement, les transports ne circulent plus et l'économie se retrouve asphyxiée. L'industrie automobile est directement touchée par cette pandémie, les ventes de voitures neuves ont chuté de manière exceptionnelle un peu partout dans le monde. En France, le mois dernier, le marché a baissé de 88 % ! La France n'est pas le pays le plus à plaindre, d'autres sont dans une situation bien plus catastrophique.

Galerie: Mahindra Roxor

En Inde, aucune voiture neuve n'a été vendue le mois dernier ! Non, il n'y a pas de faute de frappe - l'industrie automobile indienne, qui représente 120 milliards de dollars, n'a enregistré aucune vente le mois dernier en raison des fermetures d'usines et des concessions ainsi que les mesures de confinement prises pour freiner la propagation du coronavirus. 

Maruti Suzuki, le plus grand constructeur automobile du pays, n'a vendu que 76 240 unités en mars, soit une baisse de 47,4 % par rapport aux 145 031 unités vendues en mars 2019. Au cours du mois d'avril, et même s'il n'a vendu aucune voiture, Maruti Suzuki et Mahinda ont cependant vendu 1365 tracteurs car l'activité agricole est nécessaire au pays.

"Chez Mahindra, nous travaillons main dans la main avec toutes les parties prenantes, en particulier nos concessionnaires et fournisseurs, pour redémarrer notre écosystème, une fois le confinement levé. La sécurité de tous nos employés sera d'une importance primordiale lors de la reprise d'activité", a déclaré Veejay Nakra, directeur général de la division automobile de Mahindra.