La saga GTI, débutée en 1984, ne devrait pas perdurer et laissera sa place à une nouvelle ère, celle des "Peugeot Sport Engineered".

Il y a quelques semaines, Peugeot a dévoilé un très léger restylage de sa 308 avec l'arrivée, entre autres, d'un nouveau combiné d'instrumentation numérique. Pour ceux qui attendaient la nouvelle génération, c'est manqué, puisque Peugeot met simplement au goût du jour la version actuelle en attendant justement la prochaine génération prévue pour le premier semestre 2021.

Une nouvelle génération de Peugeot 308 qui n'aura pas le droit à son sigle GTi. En effet, Peugeot dévoile une nouvelle gamme de sportives en mettant l'accent sur l'électrification, en témoigne le premier modèle du genre : la Peugeot 508 PSE (pour Peugeot Sport Engineered). La version définitive sera présentée à la fin de l'année.

Concernant la future Peugeot 308 PSE, Jean-Philippe Imparato, le patron de la marque, a déjà donné quelques pistes concernant ce modèle, tout en restant assez évasif puisque rien ne semble encore vraiment figé en interne. Vous pourrez découvrir toutes les informations à ce sujet en vous dirigeant vers cet article.

Du coup, avec la disparition de la Peugeot 208 GTi et celle de la 308 GTi, la saga GTI chez Peugeot va s'éteindre à la fin de l'année. En effet, d'après les informations de nos confrères de l'Argus, la firme au Lion mettra un terme à la carrière de sa 308 GTi actuelle en décembre prochain, soit quelques mois après son "restylage" puisque la GTi est aussi concernée par les mises à jour présentées dernièrement.

D'une manière générale, en vue de l'arrivée de la nouvelle génération et des normes environnementales toujours plus strictes, ce sera l'élagage pour la Peugeot 308 en décembre. Lancée en septembre au prix de 39'800 euros, la Peugeot 308 GTi sera stoppée en production au mois de décembre, tout comme la version 1,5 litre BlueHDi 100.

Ce moteur, revu à l'occasion de la sortie de la nouvelle Citroën C4, développe désormais 110 chevaux, mais ce diesel d’entrée de gamme va disparaître du catalogue de la 308 actuelle car il serait trop coûteux pour le constructeur de faire homologuer une version BlueHDi 110 chevaux pour seulement un semestre de commercialisation. Ainsi, la 308 finira sa carrière avec un seul moteur diesel, celui de 130 chevaux.

Comme énoncé plus haut, l'arrêt de la gamme GTi chez Peugeot ne signifie pas l'arrêt des modèles sportifs. La Peugeot 508 PSE présentée à la fin de l'année, développera sans doute 360 chevaux, le 3008 sera lui aussi lancé dans cette version avec sûrement le même niveau de puissance, tandis que la Peugeot 208 PSE serait également dans les cartons, mais cette fois-ci avec une motorisation 100 % électrique. Quant à la 308 PSE, il se murmure qu'elle devrait intégrer une motorisation hybride rechargeable qui pourrait avoisiner les 350 chevaux. Affaire à suivre comme dirait-on.

Galerie: Essai Peugeot 308 GTi (2017)