Clap de fin pour la compacte sportive française, et clap de fin également pour le label GTi.

Comme nous vous l'avons annoncé il y a quelques semaines maintenant, Peugeot a stoppé la production de la 308 GTi en ce mois de décembre. En vue des nouvelles normes environnementales qui entreront en vigueur l'année prochaine, mais aussi de la troisième génération de 308 qui sera présentée au premier trimestre 2021, Peugeot a mis un terme à la carrière de sa sportive phare, mais aussi à un blason emblématique, celui des GTi.

C'est donc le 2 décembre 2020, dans l'anonymat le plus complet, qu'est sortie de l'usine de Sochaux, la toute dernière Peugeot 308 GTi. Cet exemplaire sera prochainement livré à un client français, qui a choisi un modèle de couleur blanche. Ce modèle est d'ailleurs un peu particulier puisqu'il s'agira sans doute d'une version recherchée à l'avenir (ou pas justement) puisqu'elle est dotée des compteurs digitaux inaugurés sur la 308 millésime 2020. Ce modèle n'aura été produit qu'entre le début du mois de septembre et le début du mois de décembre 2020.

Peugeot 508 PSE (2020)
La Peugeot 508 PSE, ici dans sa version berline, inaugurera le nouveau label "PSE" en 2021.

Outre la fin de la 308 GTi, c'est aussi la fin du blason "GTi", qui disparaît donc au profit du label PSE (pour Peugeot Sport Enginereed). Un label qui sera inauguré au mois d'avril 2021 au lancement de la 508 PSE, une berline hybride rechargeable de 360 chevaux. À l'avenir d'ailleurs, tous les modèles PSE seront électrifiés, comme ce sera sûrement le cas pour la future Peugeot 308 sportif qui portera le blason PSE.

Pour en revenir à notre 308 GTi, elle a connu une carrière assez tumultueuse en raison des normes d'homologation. Elle a d'ailleurs disparu pendant quelques mois du programme de commande pour passer de 270 chevaux, sa puissance d'origine à la base, à 263 chevaux après les nouvelles normes et notamment l'ajout obligatoire d'un filtre à particules pour les moteurs essence. Au total, d'après AAA Data, environ 38'000 exemplaires de Peugeot 308 II GTi sont sortis des usines de Sochaux entre 2015 et 2020.

Dans le lot, il y a également eu certains modèles "spécifiques" dotés du même quatre cylindres 1,6 litre THP, mais avec une puissance portée à 250 chevaux, des freins plus petits, des jantes de 308 GT et pas différentiel à glissement limité Torsen. Cette version était destinée à certains marchés spécifiques comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas ou encore l'Australie par exemple.