Elle était à deux doigts d'être produite.

En 1998, trois marques ont rejoint le groupe Volkswagen changeant ainsi à jamais son histoire. À cette époque, le géant allemand a racheté Bentley, Lamborghini et Bugatti. Elles étaient au bord de la faillite à la fin des années 1990. Mais en les rachetant, la direction de Volkswagen avait de grandes ambitions pour chacune des marques.

On se souvient qu'en 1997, Volkswagen présentait un concept qui devait permettre au constructeur allemand de se lancer dans le segment haut de gamme. Cependant, tout ne s'est pas passé comme prévu et cette voiture n'a jamais été produite. Toutefois, son moteur a été conservé, c'est lui qui jouera un rôle important au sein du groupe. 

Volkswagen W12 (1997)

Deux VR6 

Dans la seconde moitié des années 90, alors que Volkswagen avait beaucoup de succès avec les Golf, Polo et Passat, les ingénieurs ont développé un moteur à 12 cylindres. Mais voilà, ce moteur était trop grand et il fallait donc concevoir une voiture qui puisse l'accueillir. 

Volkswagen W12 (2001)

Pour dessiner la silhouette de ce nouveau modèle, comme pour la Golf et le Scirocco (de première génération), Volkswagen s'est tourné vers Italdesign. Ce projet a été réalisé en un temps record, et seulement six mois plus tard, la voiture était exposée au salon de Tokyo, au Japon. 

Volkswagen W12 (1997)

Le W12 de 5,6 litres de cylindrée était en fait composé de deux moteurs VR6. Il développait 420 ch pour 530 Nm, ce qui était assez impressionnant à l'époque. En 1998, la version Roadster est présentée à Genève. 

Volkswagen W12 (1998)

Volkswagen voulait montrer qu'il était capable de développer et de fabriquer des voitures plus puissantes et plus chères : la Volkswagen W12 est le symbole du début d'une nouvelle ère. Entre-temps, Ferdinand Piech annonçait l'arrivée d'une luxueuse berline capable de rivaliser avec les Classe S, BMW Série 7 et Audi A8. Son nom, la Phaeton. Elle est entrée en production quelques années plus tard et n'a à vrai dire jamais inquiété ses concurrentes. Le feu vert était aussi donné à la Volkswagen W12, après la phase de développement, elle pouvait enfin entrée en production. 

Volkswagen W12 (2001)

En attendant son arrivée dans les concessions, en 2001, VW a de nouveau présenté la Volkswagen W12 à Tokyo. Cette fois, les Allemands ont présenté un modèle de pré-production avec un moteur encore plus puissant capable de propulser la voiture de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes. Sa vitesse maximale était de 350 km/h.

A deux doigts d'entrer en production

La Volkswagen W12 était sur le point d'être produite, elle devait être fabriquée avant fin 2002. Malheureusement, le temps est passé et la W12 n'a jamais été commercialisée par Volkswagen. En fait, en 2003, la direction de Volkswagen a finalement stoppé le projet car la W12 risquait de faire de la concurrence aux Lamborghini, Bugatti et Bentley

Volkswagen W12 (2001)

Cette voiture était si performante qu'elle pouvait faire de l'ombre aux modèles des marques nouvellement acquises qui commençaient à peine à sortir la tête de l'eau. Finalement, Volkswagen a mis fin à la la voiture qu'il avait construit de ses propres mains autour d'un moteur à 12 cylindres.

La Volkswagen W12 a été placardée à tout jamais. On entend plus parler d'elle mais son âme demeure présent à travers les moteurs W12 que l'on retrouve dans plusieurs voitures du groupe Volkswagen. 

Volkswagen W12 (2001)

Galerie: Volkswagen W12