Au total, 25'000 modèles vont être rappelés pour un problème lié au verrouillage du capot.

La firme roumaine n'est pas forcément une habituée des campagnes de rappel, mais même sur des voitures techniquement plutôt simples, il peut y avoir quelques défauts de conception. C'est notamment le cas sur les nouvelles générations de Dacia Logan et Dacia Sandero, deux modèles présentés en automne dernier et qui en sont déjà à leur troisième génération.

Si la Dacia Logan n'est plus vendue en France, la Sandero est un véritable best-seller et se hisse dans le Top 5 des ventes de véhicules neufs en France sur le premier trimestre 2021. Comme espéré par Dacia, le début de carrière de la Sandero est très bon, mais il est aussi entaché d'une campagne de rappel qui concerne 24'950 modèles de Sandero et de Logan.

Le problème en question se situe au niveau du capot, puisqu'une fissure peut détériorer le support du verrouillage du capot et ainsi, dans le pire des cas, entraîner une ouverture de ce dernier pendant la conduite, comme le précise Martin Zimmermann, le responsable de la communication de Renault en Allemagne : "Si la patte de verrouillage se fissure, dans les cas les plus extrêmes, il n’est pas exclu que le capot s’ouvre pendant la conduite". Le rappel a débuté au milieu du mois de mai pour les modèles répondant au nom de code interne "0DLP".

Les clients seront donc invités à faire contrôler leur véhicule chez un concessionnaire Dacia, et si le défaut est avéré, une réparation pourra être effectuée gratuitement. La voiture sera immobilisée un peu plus de quatre heures d'après le constructeur. Dacia précise que les modèles concernés ont été produits entre le 2 septembre 2020 et le 15 janvier 2021.