Voici la première photo espion de l'Alfa Romeo Tonale, il SUV compacte d'Alfa qui arrivera en 2022 !

La première fois que nous avons vu l'Alfa Romeo Tonale remonte mars 2019. C'était au Salon de l'automobile de Genève et le Biscione y a présenté son troisième modèle, un SUV compact au style très différent de celui des Giulia et Stelvio, avec une motorisation hybride rechargeable et la promesse de le voir arriver en série en 2022.

Mais l'histoire ne s'est pas passée comme prévue, avec plusieurs reports. Au lieu de le voir sur nos routes en 2022, on devrait désormais découvrir la version finale l'année prochaine. Pour l'heure le SUV est toujours en plein développement, et l'une des mules a été surprise et photographiée par l'un de nos amis près de Turin.

C'est la première fois que le SUV compact italien est vu sur la route et le camouflage épais qui s'étend jusqu'à recouvrir ses jantes fait son travail, cachant les lignes de la carrosserie à la perfection. Nous ne nous arrêterons pas pour autant à essayer de deviner à quoi ressemblera son style. Essayons déjà de rassembler tous les éléments que l'on a sur le véhicule (entre confirmations et rumeurs), sur ses technologies et ses moteurs.

Alfa Romeo Tonale spy photo

Quelle face avant ?

L'avant du concept Alfa Romeo Tonale était très marquant, avec les minces faisceaux lumineux à LED encadrant le badge Alfa classique. Un style qui devrait rester sur le modèle de série. La carrosserie restera classique, par opposition aux SUV de style coupé, mais il n'est pas impossible qu'un jour une variante avec un toit fuyant débarque, comme chez les concurrents (Audi Q3, BMW X4 et Mercedes GLC).

Alfa Romeo Tonale, photos en direct
Alfa romeo Tonale 2020

Contrairement au concept, les poignées arrière semblent être positionnées sur les portes et non pas intégrées dans les piliers arrière comme sur la Giulietta.

Révolution dans l'habitacle

Un autre élément qui avait fait parler - et pas qu'un peu - sur le Tonale vu à Genève 2019 était l'habitacle, avec sa présentation minimale et high-tech. Un style typique d'un concept que nous ne retrouverons pas sur la Tonale de production, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas quelques similitudes.

Une grande partie du travail effectué jusqu'à présent a en effet porté précisément sur l'intérieur, non seulement pour le rendre plus confortable mais aussi pour renouveler complètement l'infodivertissement, tant du point de vue matériel que logiciel.

Alfa Romeo Tonale
L'intérieur de l'Alfa Romeo Tonale concept

En effet, le jeu des marques premium ne se résume plus seulement à la qualité des matériaux mais aussi à une offre technologique de pointe, avec des systèmes connectés, des mises à jour over-the-air et bien plus encore.

Reste à savoir maintenant qui signera le logiciel du Tonale : les options sur la table sont nombreuses et comprennent l'Uconnect 5 de FCA - utilisé par les plus récentes innovations de l'ancien groupe italo-américain - et Google, avec lequel PSA a signé en 2020 un accord pour l'adoption du système d'exploitation pour voitures sur les futurs modèles. Maintenant que FCA et PSA ne font plus qu'un au sein de Stellantis, il est difficile de dire quelle solution sera adoptée.

Un 3008 signé Alfa Romeo ?

Mais la question la plus importante de toutes concernant l'Alfa Romeo Tonale est la suivante : quelle plate-forme utilisera-t-il ? En 2019, il semblait presque acquis qu'il adopterait les mêmes mécaniques que le Jeep Compass, à savoir la traction avant et la possibilité de monter des groupes motopropulseurs hybrides rechargeables.

Illustration Alfa Romeo Tonale
Alfa Romeo Tonale, l'illustration par Motor1.com

Une idée qui n'a jamais été confirmée et qui maintenant, avec la naissance de Stellantis, est remise en question, notamment avec des options du côté de chez PSA. Si l'on exclut la CMP des Peugeot 2008 et Opel Mokka (qui ne propose pas de versions hybride rechargeable mais 100% thermique ou 100% électrique), il reste l'EMP2 qui sert déjà de nombreux SUV tels que le Citroën C5 Aircross, les Peugeot 3008 et 5008.

Peugeot 3008 Hybrid4 restyling,  la prova della ibrida plug-in
Peugeot 3008 Hybrid

Une plateforme qui utilise l'électrification depuis un certain temps déjà, et pas seulement pour réduire les émissions, mais aussi pour augmenter les performances (et pas qu'un peu). Des performances qui sont à la base du report du lancement, initialement prévu en 2021, à 2022. Selon de nombreuses rumeurs, en effet, le PDG Jean-Philippe Imparato n'était pas satisfait du SUV hybride rechargeable Tonale et a demandé à ses ingénieurs plus de performances.

Comment faire ? À bien y regarder, l'EMP2 devient le choix numéro 1, avec la version PSE de la Peugeot 508 qui offre 360 ch, 520 Nm de couple, 0-100 en 5,2 secondes et une transmission intégrale. Des chiffres qui conviendraient bien à une marque haut de gamme à l'âme sportive comme Alfa Romeo et qui, pour l'occasion, pourraient aussi se développer davantage. Peut-être en créant une version Quadrifoglio, qui sait ?

Test Peugeot 508 PSE
Peugeot 508 PSE

Alfa Romeo Tonale, c'est pour quand ?

2022 donc, mais en quel mois l'Alfa Romeo Tonale sera-t-il présenté ? On parle de la fin du premier trimestre, lorsque (mais ici le conditionnel est plus que de rigueur) pourrait rouvrir ses portes après 2 ans de néant le salon de l'automobile de Genève. Il s'agirait d'une sorte de "retour au bercail" pour le SUV du Biscione, qui fermerait le cercle qui le fera passer du concept à un modèle de production.

Alfa Romeo Tonale spy photo

Des débuts qui suivraient de quelques semaines le début de la production à l'usine de Pomigliano d'Arco (où est actuellement produite la Fiat Panda) tandis que l'arrivée en concession est fixée (selon les propos de Jean-Philippe Imparato) au 4 juin 2022. Dans un peu moins d'un an, l'Alfa Romeo Tonale sera enfin une réalité.

Galerie: Alfa Romeo Tonale, premières photos espions