La renaissance de Lancia passera par le déploiement d'un nouveau réseau de distribution sur le marché européen, mais surtout par la présentation de trois nouveaux modèles entre 2024 et 2028. La première à faire ses débuts sera la nouvelle Lancia Ypsilon en 2024, suivie, en 2026, par un nouveau SUV compact qui devrait prendre le nom Aurelia, et, en 2028, par la nouvelle Lancia Delta.

Ces trois nouveaux modèles ont été confirmés par Luca Napolitano, le nouveau PDG de Lancia, à nos confrères d'Automotive News Europe. Ces trois véhicules, tous développés sur les nouvelles plateformes électrifiées de Stellantis, marqueront le retour d'un réseau de distribution Lancia en dehors de l'Italie à partir de 2024. La firme transalpine fera son retour en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne et en Espagne. Un peu plus tard, Lancia reviendra également au Royaume-Uni.

Une collaboration avec DS et Alfa Romeo

Luca Napolitano a déclaré que, pour définir le plan produit et le réseau de distribution, il collabore étroitement avec les PDG des deux autres marques haut de gamme de Stellantis, Alfa Romeo et DS, à savoir Jean-Philippe Imparato et Béatrice Foucher.

L'objectif commun est d'exploiter au maximum les synergies entre les trois constructeurs afin de réduire les investissements et les coûts, tout en cherchant à assurer une diversification maximale entre les produits des trois marques. Selon Luca Napolitano, les futures Lancia se distingueront par "une élégance italienne sobre et pure, avec des lignes douces et une grande qualité de fabrication".

Lancia Ypsilon restylage 2021
La Lancia Ypsilon après son restylage de cette année.

Ypsilon, Aurelia et Delta : trois nouveaux piliers

La première Lancia de l'ère Stellantis sera l'Ypsilon de cinquième génération, qui sera basée sur la nouvelle plateforme modulaire STLA Small inaugurée en 2023 sur la nouvelle génération de Citroën C3. L'Ypsilon devrait avoir le droit à plusieurs motorisations thermiques et, surtout, à une version 100 % électrique. Elle sera lancée en 2024.

La Lancia Aurelia, commercialisée en 2026, mettra encore plus l'accent sur l'électrique puisqu'elle devrait être uniquement proposée avec cette énergie. Son nom n'est pas encore confirmé, mais nous savons qu'il s'agira d'un SUV compact qui reposera également sur la plateforme STLA Small.

2028 marquera le retour de la Delta sous la forme d'une compacte 100 % électrique qui devrait partager ses dessous avec plusieurs autres modèles du groupe Stellantis, comme la prochaine génération de Peugeot 308.

Un "nouveau" mode de distribution

Le mode de distribution va également changer : comme pour les autres marques haut de gamme du groupe, Lancia n'aura pas de concessionnaires, mais uniquement des commissionnaires. Cela signifie que le concessionnaire travaillera dans le cadre d'un contrat d'agence (à partir du 1er juin 2023), qu'il vendra des voitures pour le compte du constructeur et qu'il recevra en contrepartie une commission pour chaque contrat signé.

Luca Napolitano compte déployer avec ses équipes un réseau de 100 points de vente dans une soixantaine de villes européennes, avec des espaces dédiés de 80 à 140 m2. Pour connaître le plan produit complet de la marque, mais également celui des autres constructeurs du groupe Stellantis, il faudra attendre début 2022 et la prise de parole de Carlos Tavares concernant la feuille de route du groupe pour les prochaines années.