Le Volkswagen IDBuzz est sans aucun doute, avec la Fiat 500e, l'un des véhicules électriques les plus emblématiques au monde. Dans un marché automobile projeté vers le futurisme à tout prix, ce qui se traduit par des modèles de plus en plus similaires, la force de cette Volkswagen réside dans son design rétro.

Sur le papier, l'évocation stylistique d'une voiture du passé pourrait s'avérer être un facteur de différenciation important pour les "constructeurs traditionnels" appelés à répondre à une concurrence asiatique de plus en plus forte et compétitive sur le plan technologique et commercial.

Il est donc intéressant de voir comment l'ID. Buzz a été accueilli par les consommateurs et, surtout, quel est le "client type" d'un tel véhicule conçu pour voyager, transporter et éventuellement camper, mais qui doit s'accommoder de toutes les contraintes propres à un véhicule électrique.

Nous en avons parlé avec Lars Krause , membre du conseil d'administration chargé des ventes et du marketing pour la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires.


Commenter un véhicule électrique spécial comme l'ID. Buzz se présente sur le marché ? Quels sont les principaux leviers de communication au-delà du facteur design ?

L'introduction sur le marché était, bien sûr, très importante. Nous avons commencé par une grande campagne, la campagne Star Wars, et, sur cette base, nous avons organisé des présentations dans tous les marchés les plus pertinents.

Je pense que le caractère unique de l'ID. Buzz réside dans sa polyvalence. Il s'agit d'une véritable voiture pour le transport de passagers, mais aussi d'un véhicule commercial, avec l'ID. Buzz et l'ID. Buzz Cargo. Aujourd'hui, nous avons les deux et je pense que c'est un aspect important, car ce caractère polyvalent d'une voiture est fondamentalement l'ADN du Bulli. Nous l'appelons Bulli, qui signifie bus, et Lieferwagen, qui signifie fourgonnette. C'est ainsi qu'est né le T1, le premier Bulli, le premier monospace en fait.

C'est donc très amusant de voir tous les différents groupes de clients, de les entendre et de les comprendre, mais aussi de concevoir des campagnes et des réponses spécifiques pour chacun d'entre eux. Et c'est ce qui rend la chose très intéressante.

Volkswagen iD.Buzz consommables

Volkswagen ID. Buzz

Mais le Bulli a eu historiquement bien d'autres visages. Sur quelles autres versions travaillez-vous ?

Nous avons un objectif clair : créer une véritable famille. Le premier objectif était les versions à empattement standard pour le transport de passagers et de marchandises. Le suivant est l'empattement long, toujours pour le transport de passagers. Je pense qu'il s'agit d'un grand pas en avant, car on passe de 5 à 6 ou 7 places, avec 27 cm de plus en longueur.

C'est très intéressant, car il est tout d'abord plus facile d'entrer dans le véhicule grâce aux nouvelles portes coulissantes [plus grandes, ndlr]. C'est vraiment confortable. Bien sûr, le prochain objectif sera, nous l'avons déjà annoncé, la version GTX.

Cette dernière sera-t-elle la version sportive ?

Une version sportive, oui. Très sportive et aussi très émotionnelle, vraiment une voiture émotionnelle. Les couleurs et les garnitures seront également très intéressantes. Et je pense que nous touchons le cœur de nombreuses personnes qui sont plus attirées par ces véhicules sportifs. Bien bien sûr, nous aurons quatre roues motrices. Il s'agira également d'une évolution importante.

Le Volkswagen ID. Buzz avec une livrée Porsche

Et pour les clients "camping-caristes", une version californienne est-elle prévue ?

Nous travaillons également sur la version California, dont nous avons commencé la conception. C'est une variante activement demandée par de nombreux fans et c'est pourquoi nous avons commencé à y réfléchir. Car si nous proposons une California, il devra vraiment dépasser les attentes de nos clients.

Après tout, la demande de véhicules de camping a beaucoup augmenté au cours des trois dernières années. Que représente ce marché pour vous ?

La croissance a été énorme. De l'ordre de 25% au cours du Covid. En effet, la tendance est clairement à l'expérience d'un espace plus privé ou à l'utilisation de cet espace pour les vacances. Cela a été un facteur important pour notre activité en ce qui concerne la marque California. Je pense que la raison de notre succès sur ce marché est que nous avons toujours cru au concept de double usage. Et cela s'applique à la fois au Caddy et au California sur basé sur le Transporter.

En principe, vous pouvez utiliser le van tous les jours pour aller au travail, pour emmener vos enfants au parc ou à l'école. On peut y faire des courses, mais aussi y faire du camping le week-end.

Et je pense que c'est vraiment irrésistible [aux yeux des clients, ndlr]. Beaucoup de gens aiment cette flexibilité et la possibilité de tout faire avec la voiture. Et c'est très important, je l'aime aussi, j'en suis un grand fan et je pense que cela touche vraiment le cœur de beaucoup de nos clients, surtout parce que vous n'investissez qu'une fois, vous n'avez pas besoin d'acheter deux véhicules, vous pouvez tout faire avec un seul. C'est comme un couteau suisse. Vous pouvez l'utiliser pour tout.

Volkswagen California Concept

Revenons au nouveau Bulli. Quel est le retour d'information des clients après un an, mais surtout qui sont les clients ID. Buzz ?

Nous avons trouvé de nouveaux clients qui n'étaient pas intéressés par un van à moteur à combustion. Nous avons donc trouvé de nouveaux groupes de clients. En fait, nous avons identifié un nouveau groupe cible et nous le ciblons. En fin de compte, je pense que l'ensemble du marché est en transition, nous ne devons pas l'oublier. Et qui dit transition dit aussi incertitude.

Beaucoup de gens se demandent : que dois-je faire ? Dois-je passer directement à un BEV ou dois-je attendre ? Que dois-je faire pour la recharge ? Comment recharger sur la route ? Comment recharger à la maison ? Les questions sont nombreuses. Mais cela a toujours fait partie de notre campagne de répondre à toutes ces questions dans le cadre d'une offre holistique. 

Cette offre holistique comprend certes la voiture, mais aussi les possibilités de recharge à domicile grâce au service "Elli". Nous avons également conclu des contrats avec les principaux fournisseurs de services de recharge publics. Pour moi, il est essentiel de proposer une offre convaincante, qui réponde à toutes ces questions.

Identifiant Volkswagen. Camping-car Buzz

Volkswagen ID. Buzz Camper

Quelle est la répartition des ventes de l'ID. Buzz ? Et par rapport au Transporter thermique, combien de Bulli vendez-vous ?

Nous avons essentiellement deux types de ventes. La première est la répartition entre le transport de marchandises et le transport de personnes, c'est-à-dire 50-50, plus ou moins égale, parce que de nombreuses personnes utilisent également la version électrique du transport de marchandises pour représenter l'entreprise. Ils sont très heureux d'avoir leur nom sur le profil latéral et de l'utiliser à des fins publicitaires. 

En termes de pourcentage, cependant, nous représentons environ 10% du volume global. La perspective à long terme est de vendre au moins 55% des véhicules en version tout électrique, pas seulement ID. Buzz, mais tous les véhicules électriques de notre gamme jusqu'en 2030. C'est notre objectif à moyen et long terme: 55% et 2030. D'autre part, 10% est notre objectif à court terme avec l'ID. Buzz.

En ce qui concerne la personnalisation des véhicules, quelle est votre stratégie ? Avez-vous un programme pour répondre aux demandes spéciales des clients ?

Pour nous, les solutions personnalisées sont un must, une nécessité absolue. Nous étudions constamment le marché pour trouver ces solutions. Par exemple, nous avons choisi le secteur californien comme l'un de ceux que nous voulons servir nous-mêmes (sans l'aide d'entreprises externes, etc.) et la raison principale en est que nous pensons avoir une expertise convaincante pour offrir ces solutions nous-mêmes. En fin de compte, le California lui-même est déjà une solution de camping personnalisée.

Photo : Volkswagen ID. Buzz à la Semaine du design de Milan 2023

Volkswagen ID. Buzz à la Semaine du design de Milan 2023

D'autre part, nous entretenons depuis de nombreuses années des partenariats solides avec divers fournisseurs de ces solutions personnalisées, pour toutes les industries concernées.

Permettez-moi de vous donner un exemple : véhicules de livraison de colis. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires depuis de nombreuses années pour trouver des solutions vraiment convaincantes pour ce type de clients. Comme le service postal en Italie ou DHL en Allemagne, ou d'autres.

Notre stratégie consiste donc à faire les deux. D'une part, nous sélectionnons les domaines dans lesquels nous souhaitons investir et proposons des solutions fabriquées par Volkswagen et, d'autre part, nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires spécialisés dans certaines activités afin d'offrir à nos clients des solutions finales réellement vendables. Telle est l'idée.

Identifiant Volkswagen. Buzz LWB 2024

L'électrification crée des contraintes mais aussi des opportunités fonctionnelles très utiles pour les véhicules de loisirs. Un exemple est le V2L, la technologie qui permet d'utiliser le véhicule comme source d'énergie externe. Quand la verrons-nous mise en œuvre sur vos modèles ?

Nous travaillons sur une solution pour la version californienne de l'ID. Buzz. Nous avons déjà commencé le processus de développement, mais je pense qu'il est important de préciser deux points. Si nous le présentons [l'ID. Buzz California, ndlr], nous voulons nous assurer que les clients pourront bénéficier d'une solution à laquelle ils sont déjà habitués en ce qui concerne le Volkswagen California. Cela signifie que nous voulons proposer un concept qui dépasse les attentes de nos clients. C'est un facteur important.

Le deuxième facteur est que le marché doit être prêt pour une version tout électrique. Et nous pensons que cela se produira dans la seconde moitié de la décennie. Donc à partir de 2026. C'est l'horizon auquel nous pensons.

En attendant, et c'est très important pour moi, nous lancerons le nouveau California l'année prochaine. Il sera disponible en version hybride rechargeable. Nous offrons à nos clients une autonomie de plus de 80 km sans émission.

Je pense que, de notre point de vue, c'est la solution parfaite pour les clients de nos modèles actuels. Ils peuvent rouler en mode tout électrique, mais aussi utiliser un moteur à combustion s'ils parcourent plus de 400 kilomètres. Et c'est quelque chose que nos clients demandent activement.

L'intérieur du Volkswagen Multivan T7 California Concept

Combien d'ID. Buzz sont vendus ?

Mais comment se présage les ventes de l'ID. Buzz dans le monde ? Les derniers chiffres officiels communiqués par l'entreprise sont ceux du deuxième trimestre 2023. En les lisant, vous remarquerez qu'au cours des 6 premiers mois de 2023, Volkswagen Véhicules Utilitaires a atteint son record historique de livraisons avec 101 500 véhicules. Parmi ceux-ci, il y en avait 6 900 électriques, une valeur à la mesure de la part de marché encore faible en volumes qui, aujourd'hui encore, couvre l'intégralité du marché électrique et équivaut à 6,8% du total (en 2022, elle était de 0,6%). Le mérite dans ce cas revient évidemment et surtout à l'ID. Buzz.

Galerie: Essai routier du Volkswagen ID.Buzz Cargo