Qu'ils soient grand public ou de niche, tous les constructeurs automobiles doivent s'adapter à l'inévitable avenir électrique de l'automobile. En effet, les réglementations sont de plus en plus strictes. Pour les constructeurs automobiles qui ont une longue tradition de développement de voitures légères, l'adoption des véhicules électriques est une entreprise extrêmement difficile. L'installation d'une batterie et d'un moteur électrique ajoute généralement beaucoup de poids par rapport à une voiture équivalente équipée d'un moteur à combustion.

Caterham a montré qu'il était possible de minimiser la pénalité de poids avec son coupé électrique Project V. Aujourd'hui, une autre marque britannique révèle ce qu'elle a réalisé jusqu'à présent en termes de véhicule électrique léger et sportif. Voici la Morgan XP-1, un prototype expérimental au cœur entièrement électrique. Il est basé sur la Super 3 à moteur Ford, mais ses éléments huileux ont été retirés pour faire de la place au nouveau matériel. Fait amusant, elle utilise le premier groupe motopropulseur développé en interne par Morgan.

Morgan XP-1

Pour limiter les coûts de développement, les ingénieurs ont monté le moteur électrique dans le tunnel de transmission existant. Il délivre une puissance de 134 chevaux (100 kilowatts) acheminée vers la seule roue arrière. Le moteur électrique est alimenté par une minuscule batterie de 33 kWh montée sous le capot, à l'endroit où l'on s'attendrait normalement à trouver le moteur à essence de la Super 3. Complètement chargée, la batterie a une autonomie d'environ 241 kilomètres.

Pesant moins de 700 kg, la Morgan XP-1 est seulement 60 kg plus lourde que son homologue à essence. Alors que la voiture d'origine a un coefficient de traînée de 0,65, celui-ci a été ramené à 0,42 après modification du soubassement, des roues et de la face avant. Ces modifications ont permis d'abaisser le coefficient de traînée d'un tiers pour maximiser l'efficacité.

Une Morgan qui a du piment 

La Morgan XP-1 a été développée avec quatre modes de conduite sélectionnables qui sont illustrés de manière amusante sur l'écran numérique du conducteur par des symboles en forme de piment. Pour faire face au poids supplémentaire, le véhicule électrique à trois roues a été équipé d'amortisseurs réglables Nitron, tandis que les ressorts ont été modifiés. Quant à la batterie, elle supporte la charge rapide et dispose même d'une capacité de charge bidirectionnelle.

Morgan n'est pas prêt à parler d'une éventuelle version de production, mais le directeur technique Matt Hole a déclaré à Autocar qu'elle coûterait "juste un peu plus que la Super 3". Le modèle propulsé par Ford se vend 53 938 dollars aux États-Unis (environ 50 000 euros).

Galerie: One-Off Morgan Plus Four Spiaggina