Le design futuriste et les succès en rallye ont fait de la Lancia Stratos une véritable légende de son temps, connue de tous les passionnés. Peu se souviennent cependant de l'histoire de la Sibilo, un concept très étrange dérivé de la Stratos et présenté au Salon de Turin 1978.

Remaniée par Bertone, la Sibilo dessinée par Marcello Gandini a été la protagoniste de plusieurs concours d'élégance au cours de son existence. Aujourd'hui, nous retraçons son histoire.

Un monolithe du futur

Baptisé "Sibilo" ("sifflement" en italien) pour indiquer le bruit d'un objet lancé à très grande vitesse, le modèle hérite de la mécanique et des proportions de la Stratos, tandis que l'empattement est allongé de 10 cm.

Le style est vraiment futuriste et monolithique, avec des vitres en polycarbonate montées de manière à ne faire qu'un avec la carrosserie. Comme sur la Stratos originale, les phares sont relevables et le pare-brise est pratiquement plat, avec un seul essuie-glace horizontal. Le nom du modèle apparaît à l'arrière au centre, entre les deux phares, et semble reproduire le graphisme d'un écran digital

Lancia Stratos Sibilo (1978)

L'intérieur de la Lancia Sibilo

En ce qui concerne l'aspect "numérique", l'habitacle est tout à fait inédit pour l'époque. Minimaliste et confortable, l'intérieur de la Lancia anticipe certaines des solutions les plus modernes, comme le volant conçu pour s'adapter à l'ergonomie de la main, tandis que toutes les fonctions de la voiture sont regroupées au centre du tableau de bord.

Toujours au centre, un écran numérique incliné vers le conducteur affiche les principales informations sur la voiture, comme dans les systèmes d'infodivertissement actuels.

Concours et cinéma

La Lancia Sibilo est restée la propriété de Bertone jusqu'en 2011, date à laquelle elle a été achetée par le collectionneur Corrado Lopresto lors d'une vente aux enchères publique. Depuis, la Sibilo a participé à de nombreux concours, comme celui de Goodwood en 2013, où elle a remporté la première place dans la catégorie prototype. La voiture était également présente au concours de Ludwigsburg 2012, à SpaItalia 2014 et au Salon de Genève 2018.

Nous l'avons également vue en 2023 lors de l'événement "The Ice" à St. Moritz, où la Sibilo a concouru avec sa mécanique toujours d'origine et parfaitement conservée. Et si ses lignes vous rappellent quelque chose, c'est que vous l'avez probablement aussi vue au cinéma : la voiture du film "Act of Strength" de 1990 avec Arnold Schwarzenegger puise son inspiration du prototype Lancia.

Galerie: Lancia Stratos Sibilo (1978)