Nous avons récemment fait nos adieux à la R8, mais pendant quelques années, Audi a caressé l'idée de créer une autre voiture de sport dédiée à la performance pure. Entre 2010 et 2013, la marque aux quatre anneaux a travaillé sur un concept de voiture de sport sous la désignation interne "Skorpion". Nous avons découvert cette intrigante supercar au musée August Horch de Zwickau, en Allemagne.

L'idée derrière le Skorpion était de concevoir une version routière de la voiture de course d'endurance R18 qui a remporté la course du Mans. Oui, celle qui est équipée d'un moteur diesel. L'aérodynamique devait s'inspirer des voitures DTM d'Audi de l'époque. Selon Audi, cette supercar avortée aurait été positionnée au-dessus de la R8 de deuxième génération, qui était en cours de développement à la même époque. La R8 Mk2 est entrée en production en 2015.

Audi Skorpion (2013)

Plusieurs groupes motopropulseurs ont été envisagés pour la Skorpion, à la fois des moteurs à essence et des moteurs diesel avec des puissances variant de 400 à 550 chevaux. Les ingénieurs d'Audi ont étudié des versions à traction arrière et intégrale, ainsi qu'une configuration hybride associant un moteur à combustion interne et un moteur électrique. Cependant, ce projet n'a jamais vu le jour, la marque allemande ayant mis fin à ce projet passionnant, c'est bien dommage.

Audi a dû sérieusement envisager de lancer le Skorpion à un moment donné, puisque, Car and Driver a rapporté en avril 2013 que la voiture allait entrer en production. Selon la rumeur, le plan était de produire seulement 333 unités, ce qui la rendait tout aussi exclusive que la R8 GT et l'A1 Quattro. Elle devait utiliser la plateforme de la R18 avec une monocoque en fibre de carbone renforcée par un nid d'abeille en aluminium.

À l'époque, on pensait que le Skorpion aurait utilisé le V6 Diesel de 3,7 litres de la voiture de course avec un moteur électrique, pour une puissance combinée de plus de 700 chevaux. Le moteur à combustion interne aurait entraîné les roues arrière tandis que le moteur électrique aurait alimenté l'essieu avant, permettant ainsi une configuration Quattro électrifiée.

Concept Audi R8 V12 TDI

Aussi folle que puisse paraître l'idée d'une supercar ou d'une hypercar diesel, Audi l'avait déjà fait auparavant, mais seulement sous forme de concept. La R8 V12 TDI 2008 était équipée d'un V12 biturbo de 6,0 litres développant 493 chevaux. Elle était même équipée d'une boîte de vitesses manuelle à six rapports, acheminant le moteur diesel vers un système de transmission intégrale Quattro. Ce système permettait d'atteindre une vitesse de 100 km/hen 4,2 secondes et une vitesse de pointe de plus de 300 km/h.

Tout comme le Skorpion, la R8 V12 TDI a également été laissée de côté. Cependant, son moteur a été utilisé pour équiper l'incroyable Q7. Audi a fait allusion à une nouvelle voiture de performance phare, qui devrait prendre la forme d'une R8 électrique. Espérons qu'elle aura plus de succès cette fois-ci, car l'ancienne R8 E-Tron a été un échec commercial, avec moins de 100 unités vendues.