Si vous pensiez que les restomods n'étaient que des objets à conserver dans un garage et à conduire lentement, la Kimera K39 va définitivement vous faire changer d'avis. Il s'agit de la troisième œuvre de l'entreprise italienne, précédée des EVO37 et EVO38 inspirées de la "silhouette" de la Lancia Beta Montecarlo de l'équipe Martini Racing, dont cette nouvelle voiture tire également sa livrée.

Kimera K39

Voilà la photo qui mérite de finir en poster

Mais qu’est-ce qui la différencie des autres ? Son objectif n'est autre que de l’emmener à l’édition 2025 de Pikes Peak, la mythique course de montée qui anime chaque année les Rocheuses. Il s'agit d'autre d'un vrai restomod pour la course, et pas seulement par la forme.

Au-delà des limites

Baptisée "Hyper Retromod", la Kimera K39 concentre tout sur un aérodynamisme exagéré, à l'image des voitures de course. Son châssis monocoque est en fibre de carbone, un matériau également utilisé pour chaque centimètre carré de la carrosserie. Elle fait penser à la Beta Montecarlo Turbo Group 5, protagoniste du Championnat du Monde des Rallyes entre les années 70 et 80.

Kimera K39

Kimera K39, l'anteriore

Kimera K39

Kimera K39, il posteriore

Les spécifications techniques n'ont pas encore été révélées mais pour gravir les 4 301 mètres de Pikes Peak, on ose imagnier la présence de la transmission intégrale, reprise de la Kimera EVO38 présentée au Salon de Genève 2024, propulsée par un 2.1 à compresseur volumétrique de 600 ch et accompagnée d'une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, pour un poids total de seulement 1 100 kg...

Galerie: Kimera K39