Après une longue phase de développement, nous avons pu, à la fin de l'année dernière, faire connaissance en personne avec le nouveau Porsche Macan 2024, la nouvelle génération du plus petit (mais toujours aussi sportif) SUV de Porsche. En fait, depuis ce premier contact à l'usine de Leipzig, nous avons déjà publié un premier essai routier du nouveau Macan 2024.

Désormais, il est temps de se concentrer sur l'essai de la Porsche Macan 2024 électrique, le modèle ultime sans camouflage ni rien d'autre. En d'autres termes, le premier modèle construit sur la nouvelle et très attendue plate-forme PPE pour véhicules électriques, développée en collaboration avec Audi.

Un modèle déjà disponible sur notre marché, en deux versions et à partir de 86 439 euros pour le Macan 4 et 118 910 euros pour le Macan Turbo.

La Porsche Macan 2024, mise à l'épreuve dans cinq domaines clés :

Design

L'un des nombreux changements radicaux de la nouvelle Porsche Macan 2024 se trouve dans l'esthétique, où de nombreux éléments rappellent la première voiture électrique de la marque, la Taycan, à commencer par les blocs optiques, qui peuvent être équipés en option de la technologie Matrix LED. 

Cependant, la personnalisation est l'un des aspects où le modèle gagne le plus. En effet, il est possible de choisir parmi 13 couleurs "standard" et 59 couleurs "spéciales" ou parmi 9 modèles de jantes en alliage allant jusqu'à 22 pouces. À l'intérieur, il est possible de choisir entre 8 couleurs, plusieurs packs de couleurs et de finitions... et même différents accessoires pour personnaliser la touche de la voiture.

Et les dimensions ? Le nouveau Macan 2024 est plus grand : il mesure 4,78 mètres de long, 1,93 mètre de large et 1,62 mètre de haut. À cela s'ajoute un empattement de 2,89 mètres, soit 86 millimètres de plus que le modèle précédent.

Bien entendu, l'aérodynamique joue également un rôle important, avec notamment des carénages de soubassement et des éléments actifs tels qu'un aileron arrière à trois positions et des volets à ouverture et fermeture automatiques pour l'admission d'air à l'avant. Tous ces éléments permettent d'obtenir un rapport Cx de 0,25, contre 0,36 pour le Macan précédent.

Prueba Porsche Macan Turbo 2024

Porsche Macan Turbo 2024, vue latérale

L'intérieur

Si l'extérieur est une révolution complète, l'intérieur ne fait pas exception. Nous trouvons ici une nouvelle configuration qui peut même avoir un triple écran : 12,6 pouces pour l'instrumentation, 10,9 pour le système multimédia et également 10,9 et en option pour le passager (le conducteur ne peut pas voir son contenu lorsqu'il conduit).

Il ne faut pas non plus oublier l'affichage tête haute avec réalité augmentée, qui est projeté à 10 mètres de la vue du conducteur, sur une surface équivalente à 87 pouces.

Bien entendu, nous devons également nous pencher sur le nouveau système d'infodivertissement PCM, qui utilise la technologie Google, à savoir le système Android Automotive OS. Outre un nouveau système de commande vocale qui répond à la commande "Hey Porsche", il dispose également d'une boutique d'applications, à l'instar d'un smartphone.

Prueba Porsche Macan 4 2024

Intérieur Porsche Macan 4 2024

Prueba Porsche Macan Turbo 2024

Porsche Macan Turbo 2024, logo Turbonite

Prueba Hyundai Ioniq 5 N 2024

Sièges arrière Porsche Macan 2024

En outre, nous avons des matériaux plus durables, un éclairage d'ambiance, des vitres sans cadre... et une position de conduite plutôt basse et sportive (jusqu'à 28 mm plus bas qu'auparavant). Et les sièges arrière ? Ils offrent un très bon espace pour deux personnes, surtout en ce qui concerne l'espace pour les jambes.

Le Macan 2024 dispose de deux compartiments à bagages : un compartiment arrière de 540 litres et un compartiment avant ou "coffre" de 84 litres, idéal pour ranger les câbles de chargement.

Dans le cas de l'espace de chargement principal, il est possible de l'ouvrir et de le fermer en glissant simplement le pied sous l'espace, grâce à la fonction mains libres, tandis que l'espace de chargement avant peut être ouvert et fermé de la même manière en glissant la main sur le logo.

<p>Maletero principal, con 540 litros</p>

Compartiment à bagages principal, 540 litres

<p>Maletero delantero, con 84 litros</p>

Compartiment à bagages avant, 84 litres

La mécanique

Sur le plan mécanique, le modèle, désormais 100 % électrique, présente de nombreuses nouveautés, à commencer par l'utilisation de la nouvelle plateforme PPE, qui permet l'utilisation de la technologie 800 V et d'une énorme capacité de batterie de 100 kWh.

Dans les deux cas, le Macan 4 et le Macan Turbo optent pour une configuration à deux moteurs, ce qui garantit une transmission intégrale, mais avec de grandes différences entre eux. 

Voici tous les détails concernant les deux versions : autonomie de l'ordre de 600 km et temps de charge allant de 10 heures (avec une puissance de 11 kW en courant alternatif) à 21 minutes pour atteindre 80 %, si l'on trouve une prise de courant de 270 kW en courant continu.

  Porsche Macan 4 Porsche Macan Turbo
Puissance et couple maximum 300 kW (408 CV) et 650 Nm 470 kW (639 CV) et 1.130 Nm
Traction Intégrale Intégrale
0-100 km/h / vitesse maximale 5,2 s / 220 km/h 3,3 s / 260 km/h
Capacité brute / nette de la batterie 100 / 95 kWh 100 / 95 kWh
Autonomie WLTP 613 km 591 km
Puissance de charge AC/DC 11 / 270 kW (800 volts) 11 / 270 kW (800 volts)
Temps de charge CC (10-80%) aprox. 21 min aprox. 21 min

En termes de suspension, la version Turbo est équipée de la suspension pneumatique adaptative PASM avec fonction double chambre, les deux options étant réservées au Macan 4 moyennant un supplément de prix. En outre, le Macan Turbo est équipé d'un différentiel mécanique autobloquant sur l'essieu arrière, complété par la distribution sélective du couple PTV Plus. En revanche, il n'y a aucune trace de la suspension révolutionnaire Porsche Active Ride, introduite pour la première fois sur la Panamera.

La nouveauté, pour la première fois sur le Macan, est la suspension arrière pilotée en option. Comment fonctionne-t-elle ? À haute vitesse, elle tourne dans le même sens que l'essieu avant pour accroître la stabilité et l'équilibre, tandis qu'à basse vitesse, elle peut tourner jusqu'à cinq degrés dans la direction opposée, réduisant ainsi le rayon de braquage à 11,1 mètres et augmentant la maniabilité de la voiture.

Prueba Porsche Macan 4 2024

Porsche Macan 4 2024, vue arrière

En déplacement

Lors du premier essai de la Porsche Macan 2024, nous avons pu conduire les deux versions, avec un trajet plus court et plus lent pour le Macan 4 et un trajet plus long et plus montagneux pour le Macan Turbo.

En tout cas, les sensations avec les deux sont similaires : l'un est très rapide... et l'autre, absurdement rapide. À tel point que si ce n'était la largeur de près de 2 mètres du nouveau Macan, qui vous rend un peu "stressé" en ville et sur les routes les plus étroites, vous pourriez oublier que vous êtes au volant d'une voiture dont le poids à vide est compris entre 2,3 et 2,4 tonnes.

Prueba Porsche Macan 4 2024

Porsche Macan 4 2024, vue de face

Avançons pas à pas. En tant que version d'entrée de gamme, le Macan 4 semble déjà suffisamment rapide, équilibré et amusant pour quiconque souhaite entrer dans le monde des SUV électriques performants. Mais dans le cas présent, le tout est agrémenté d'une sensation de conduite Porsche, même si vous avez des réticences à l'égard des voitures électriques, vous finirez par être conquis.

Mais le plus surprenant, c'est que le modèle est d'une efficacité convaincante, réussissant à atteindre la consommation moyenne de 17,9 kWh/100 km lors des tests effectués en ville dans un trafic congestionné et sur les routes et autoroutes à des vitesses légales.

Prueba Porsche Macan Turbo 2024

Mais avec la Turbo... les choses changent du tout au tout. Il s'agit d'un modèle doté d'une accélération très élevée (3,3 secondes) et d'un couple maximal exorbitant (1 130 Nm), ce qui en fait l'une de ces voitures électriques qui peuvent donner le vertige.

Le Macan Turbo est aussi rapide qu'il est grand. Mais il est aussi stable, équilibré et efficace, en plus d'être exigeant pour le conducteur. Bref, il est amusant. Et, cerise sur le gâteau, pendant le trajet, l'ordinateur de bord a affiché une consommation d'énergie inférieure aux 18,8 kWh/100 km autorisés par la marque.

Mais on retiendra surtout la façon dont ce modèle se comporte sur les tronçons de montagne. La façon dont il négocie les virages, la façon dont la direction transmet, la façon dont il tire et, surtout, la façon sauvage dont il accélère. Certes, la nouvelle Audi Q6 e-tron quattro partage une plateforme avec le Macan, mais il est difficile de croire que même dans sa version la plus puissante (plus modeste, il est vrai, avec 517 ch), elle n'arrive pas à la cheville du Macan.

Prueba Porsche Macan 4 2024

Les énormes jantes en alliage peuvent atteindre 22 pouces.

Équipements et prix

Comme nous l'avons mentionné au début, la Porsche Macan 2024 est en vente en France, avec un prix de départ de 86 439 euros pour le Macan 4 et 118 910 euros pour le Macan Turbo.

L'équipement ? Bien que l'espace sur internet soit presque infini, nous manquerions de place pour détailler tous les équipements de série, ainsi que toutes les options que vous pouvez ajouter. Je m'en tiendrai donc à trois options marquantes, comme les jantes en alliage de 22 pouces du Macan Sport pour 3 192 euros, le système de sonorisation Burmester 3D High-End avec 1 470 W et 21 haut-parleurs pour 3 600 euros, ou l'écran de 10,9 pouces pour le passager avant pour 1 440 euros.

Galerie: Porsche Macan 4 (2024) en test