Elles avaient déjà quasiment disparu du catalogue de la marque italienne. C'est désormais officiel : Ferrari ne produira plus de boîtes mécaniques. L'information a été communiquée par l'intermédiaire de Michael Hugo, directeur technique chez Ferrari, qui a déclaré à certains journalistes que la firme de Maranello n'offrira plus de boîtes manuelles. Il justifie cette décision en mettant en avant les boîtes à double embrayage de la marque qui, selon lui, sont bien trop performantes pour être battues par une boîte mécanique quelle qu'elle soit.

À lire : Cette 250 GTO de 1962 est comme au premier jour !

Pour rappel, la dernière boîte mécanique connue chez Ferrari était celle proposée au catalogue de la première California. Depuis, plus rien. Mais rien d'étonnant cela dit puisque Ferrari ne fait que suivre la tendance. En effet, que ce soit Lamborghini, McLaren ou encore Mercedes pour ses sportives les plus véloces, elles ont toutes abandonné la boîte manuelle au profit d'une boîte automatique. À contrario, Porsche semble encore y croire, en témoigne la dernière Porsche 911 R et la prochaine génération de GT3 RS qui devrait proposer, en option, la boîte manuelle.

Dans l'univers des grosses GT et supercars, difficile donc de trouver une boîte mécanique, il n'y a guère que chez les compactes sportives que l'on peut encore s'adonner aux joies du levier de vitesses. La Ford Focus RS et la dernière Honda Civic Type R offrent cette possibilité, mais la tendance commence là aussi à s'inverser. En effet, chez Renault Sport, on parle de plus en plus d'une boîte EDC dans la future Megane R.S. (en complément d'une boîte mécanique), et la dernière Volkswagen Golf GTI Clubsport elle aussi a eu le droit à sa variante automatique avec l'intégration d'une DSG en plus de la boîte mécanique.

Abonnez-vous à la newsletter