Repenser la berline pour ne pas voir tous les clients se tourner vers des SUV.

Aujourd'hui, les SUV sont devenus incontournables un peu partout dans le monde. Ce n'est pas vraiment nouveau et ce constat est même d'une banalité confondante. Cette progression se fait au détriment des berlines conventionnelles, qui paient un lourd tribut. 

Lire aussi :

Responsable de Toyota et Lexus à l'international, Tokuo Fukuichi considère d'ailleurs que ces voitures doivent évoluer pour survivre. L'homme dégage deux aspects fondamentaux. D'une part, puisque les SUV ont beaucoup progressé en matière d'agrément de conduite, les berlines doivent en faire de même pour conserver leur avance. Tokuo Fukuichi estime donc que la conduite d'une berline doit se rapprocher de celle d'un coupé, avec par exemple une direction plus vive, proche de celle que l'on trouve déjà sur le coupé LC.

D'autre part, les berlines doivent aussi évoluer vers quelques chose de plus "fun" afin de séduire ceux qui les trouveraient trop conventionnelles. "À un certain moment, la berline traditionnelle, carrée et tri-corps disparaîtra", a annoncé Tokuo Fukuichi. Pour illustrer son propos et donner un exemple de ce vers quoi il faudrait aller, il a cité le cas de la Porsche Panamera Sport Turismo, sorte de break de chasse à cinq portes.

"Personnellement, j'aimerais avoir un break Lexus si nous avions assez de ressources (...) Peut-être pas aussi grand qu'un SUV, mais pas aussi court qu'un break (...) Si nous le faisons un jour, il ne pourra pas s'agir d'un break conventionnel", a-t-il par ailleurs précisé. Au regard de l'audace esthétique Lexus, symbolisée ces derniers temps par le coupé LC et la nouvelle LS, cette déclaration laisse peut-être augurer de belles choses !

Source : Automotive News

Lire aussi :