Sa commercialisation débutera avant la fin de l'année.

Revu de fond en comble, le célèbre black cab entame une nouvelle ère. Il est désormais équipé d'une motorisation hybride rechargeable et pourra donc se plier aux nouvelles réglementations environnementales qui entreront bientôt en vigueur. En effet, à compter du 1er janvier 2018, tous les taxis de la ville devront être capables de rouler sur au moins 30 miles sans produire d'émission, ce qui signfie qu'ils devront être hybrides ou totalement électriques. En outre, ils ne devront pas émettre plus de 50 grammes de CO2 par kilomètre.

Lire aussi :

Passée sous pavillon chinois, l'ex London Taxi Company a profité de ce nouveau souffle pour changer d'identité et adopter le nom de London Electric Vehicle Company (LEVC). Elle cherche désormais à faire connaître son dernier né et commence à ce titre à l'exhiber dans les rues de Londres.

LEVC electric taxi trials
LEVC electric taxi trials

Les six exemplaires qui sillonnent maintenant la capitale sont en fait des véhicules de tests. Ils sont conduits par de vrais chauffeurs londoniens qui ont pour mission de collecter quelques données avant le lancement effectif du modèle (économies de carburant, qualité des infrastructures pour ce type de voitures, etc).

Doté d'une architecture en aluminium, le nouveau black cab conserve l'aspect si particulier de ses prédécesseurs. Mieux équipé, il est également plus sûr grâce à ses assistances à la conduite (freinage d'urgence autonome, système d'avertissement de collision frontale, etc).

Lire aussi :

Le nouveau Black Cab à Londres