Près de 500'000 modèles sont concernés sur le marché américain. Des modèles produits depuis 2012.

Mercedes-Benz a annoncé le rappel de près d'un demi-million de véhicules à travers les États-Unis en raison d'un problème avec leurs airbags.

Selon l'avis de l'administration nationale de la sécurité routière aux Etats-Unis, le coussin gonflable du conducteur pourrait se déployer de manière inattendue sous certaines conditions - mais seulement si deux problèmes surviennent en même temps.

Pratiquement toute la gamme est concernée

Si le ressort de l'airbag est cassé et qu'une décharge électrostatique se produit, l'airbag conducteur risque de se déclencher accidentellement. Cela ne nous semble pas être un scénario susceptible de se produire très souvent, mais le principe de précaution prime bien évidemment et le constructeur à l’Etoile n’a pas tardé à réagir en rappelant de très nombreux véhicules de sa gamme américaine. Sont concernés : les Mercedes CLA, GLA, GLK, GLC, Coupé GLC, Classe B, Classe C (berline, coupé et cabriolet), et Classe E (berline, break, coupé et cabriolet) - y compris les modèles AMG comme le CLA45, GLC43, C63 et E63.

Cela concerne des modèles produits depuis 2012 et cette importante campagne de rappel s’ajoute à celle annoncée au début du mois d’octobre au sujet des démarreurs. Il peut en effet se bloquer pour des raisons inconnues. En cas d’essais répétés de démarrage, le limiteur de courant de démarrage peut être surchargé entraînant une surchauffe et un début d’incendie. Fort heureusement, aucun incendie n’a été recensé pour le moment, mais Mercedes préfère prévenir que guérir.

Lire aussi:

Hormis l’Allemagne, Mercedes n’a pas rappelé ses véhicules vendus sur le continent européen. L’avenir nous dira si les Mercedes commercialisées en France ont ce même type d’avarie.