Chez JLR, on se serre la ceinture.

Après Volvo et Ford, c'est au tour de Jaguar Land Rover de tourner le dos au Salon de Genève 2019. En effet, nos confrères du site Autocar rapportent que les deux constructeurs anglais du groupe Tata ne seront pas présents. Cette information a été révélée par Autocar India, qui cite un porte-parole de JLR (Jaguar Land Rover). Selon lui, JLR "examine l'efficacité de chaque salon" avant de trancher. Pour Genève, il n'a pas été jugé bon d'exposer les véhicules du groupe. Jaguar et Land Rover analysent chaque euro dépensé, et ne veulent surtout pas jeter de l'argent par les fenêtres. 

Chez Jaguar, il n'y a pas vraiment de grandes nouveautés. Le Jaguar I-Pace a déjà été exposé au Salon de Genève 2018, et le constructeur ne prévoit pas le lancement de voiture à court terme. Côté Land Rover, la marque a organisé un événement interne en Angleterre afin de présenter la seconde génération du Range Rover Evoque. Le public ne pourra donc pas approcher le Range Rover Evoque au salon helvétique, il devra se déplacer en concession ou profiter de la présence d'un groupe lors d'un salon régional. 

Au troisième trimestre 2018, le groupe JLR a enregistré une nouvelle perte. De plus, à cause du Brexit, de la baisse des ventes des diesel et du contexte économique en Chine, les ventes de JLR ont diminué de 13,2 % selon Autocar par rapport à la même période 2017.

Pour toutes ces raisons, il est donc évident que Jaguar et Land Rover esquivent le salon de Genève !

 
Source: Autocar