Une mini 308 cette prochaine Peugeot 208 ?

Après de premières photos espion pour le moins équivoques, la prochaine Peugeot 208 se laisse une nouvelle fois approcher lors de ses ultimes tests hivernaux. Reposant sur la nouvelle plateforme CMP, celle inaugurée par le nouveau DS 3 Crossback, la prochaine Peugeot 208 gagnera en volume et se rapprochera des dimensions de la Peugeot 308 à en croire les photos espion. Elle restera bien évidemment bien encrée dans la catégorie des citadines, mais elle devrait très clairement tirer son épingle du jeu avec une habitabilité et un volume de coffre supérieurs à ses concurrentes.

Photo de l'espion 2019 Peugeot 208
Photo de l'espion 2019 Peugeot 208

Esthétiquement, on remarque, malgré l'épais camouflage, la calandre propre aux véhicules de chez Peugeot. Seules les optiques à l'avant nous laissent un poil dubitatifs. Ceux-ci ne ressemblent en aucun cas à ce que nous connaissons chez Peugeot aujourd'hui, mise à part au niveau des feux de jour, en forme de "crocs", empruntés à la nouvelle Peugeot 508. Il y aurait presque une petite filiation avec l'Audi Q2 dans la forme. À l'arrière, pas de doute, nous sommes bien face à une Peugeot. On remarque d'emblée les trois griffes en guise de signature lumineuse pour les feux arrière, ou encore cette poupe très musclée qui vient rehausser la ceinture de caisse et donner un aspect dynamique à l'auto.

Photo de l'espion 2019 Peugeot 208
Photo de l'espion 2019 Peugeot 208
Photo de l'espion 2019 Peugeot 208

Du côté des motorisations, puisque la Peugeot 208 repose sur la même plateforme que le DS 3 Crossback, il y a fort à parier qu'elle partagera également ses moteurs. La firme au Lion devrait donc proposer sur sa future 208 trois moteurs essence dérivés du trois cylindres 1,2 litre PureTech, avec des puissances de 100, 130 et 155 chevaux. Concernant les diesel, le 1,5 litre BlueHDI devrait être décliné sous deux niveaux de puissance : 100 et 130 chevaux. Les moteurs seront indexés à une boîte manuelle à six rapports ou à la nouvelle boîte automatique à huit vitesses EAT8.

L'autre grosse nouveauté, ce sera l'arrivée d'une motorisation 100 % électrique. Elle devrait être calquée là aussi sur celle du DS 3 Crossback. Il devrait donc s'agir d'un moteur électrique développant 100 kW (soit 136 chevaux) et 260 Nm de couple. Une batterie lithium-ion de 50 kWh viendra alimenter le tout. Cette dernière peut être rechargée via la récupération d'énergie au freinage ou à la décélération, mais aussi via une recharge sur borne rapide (jusqu'à 100 kW, ce qui permet de recharger les batteries à 80% en 30 minutes), sur Wallbox (7 heures de charge en monophasée et 5 heures en triphasée) et sur une prise domestique classique (environ 20 heures pour une recharge complète). La prochaine Peugeot 208 100 % électrique devrait revendiquer une autonomie d'environ 300 kilomètres.

La nouvelle Peugeot 208 devrait être présentée à l'occasion du prochain Salon de Genève, aux côtés d'une certaine Renault Clio, sa concurrente principale. Concernant l'arrivée d'une éventuelle version sportive, pour le moment c'est l'incertitude la plus totale. Les nouvelles normes environnementales n'incitent pas vraiment à développer une voiture sportive, sauf si les ingénieurs de chez Peugeot Sport optent pour une solution plus "respectueuse" de l'environnement.

'

Galerie: Photos espion - Peugeot 208 (2019)