Le SUV récupère une calandre proche de celle du concept CXperience.

À l'image de l'ensemble du groupe PSA, Citroën a bien du mal à percer sur le marché chinois. La marque au double chevron reste pourtant optimiste et compte beaucoup sur ses différents SUV pour enfin tirer son épingle du jeu : le C5 Aircross, le C4 Aircross (à quelques détails près notre C3 Aircross) mais aussi le C3-XR, qui vient d'ailleurs de recevoir un important restylage.

Lancé en 2014, ce modèle dérivant de la C-Elysée a été écoulé à environ 180'000 exemplaires en l'état actuel des choses. Pour son restylage de mi-carrière, il adopte un nouveau look plus conforme à la nouvelle identité visuelle de la marque centenaire.

Les deux barrettes de la calandre s'étirent et englobent désormais une partie des optiques, comme sur le concept CXPerience. La nouvelle grille d'air intermédiaire et les ponctuelles colorées qu'elle surplombe évoquent, elles, le C5 Aircross ou le C3 Aircross. À l'arrière, le changement le plus notable est l'apparition de nouveaux feux à quatre modules rectangulaires, qui rapprochent eux aussi le C3-XR des dernières productions de la marque.

De plus, Citroën profite de ce restylage pour revoir quelques détails de la planche de bord, comme la commande de levier de vitesses, ou les aérateurs centraux et latéraux. La marque au double chevron a aussi ajouté une sangle côté passager et introduit un système d'info-divertissement plus performant.

Le C3-XR ainsi remis au goût du jour sera lancé au printemps 2019.

 

Citroën a présenté récemment la série Origins, pour fêter son centenaire

'