Le moteur atmosphérique finalement conservé ?

La Porsche 911 type 992 vient à peine de faire son apparition et les spéculations vont bon train concernant ses futures déclinaisons. En effet, à l'heure où nous écrivons ces lignes, seules les versions Carrera S et Carrera 4S sont connues, sous deux types de carrosserie : Coupé et Cabriolet. En 2019, Porsche devrait certainement garnir le catalogue de sa 992 avec des versions "entrée de gamme", simplement baptisées Carrera, et des modèles plus sportifs grâce aux déclinaisons GTS. Les versions Turbo et Turbo S devraient aussi voir le jour, même si plusieurs interrogations subsistent autour de ces modèles, notamment avec la future 911 hybride qui devrait arriver au début de la prochaine décennie.

Au début de la prochaine décennie d'ailleurs, Porsche mettra en lumière la nouvelle 992 GT3 RS. Un modèle qui est actuellement en cours de développement et dont nous ne connaissons pas encore grand-chose. D'ailleurs, beaucoup spéculaient concernant sa motorisation. Aujourd'hui, "Monsieur 911" en personne, à savoir August Achleitner, s'est exprimé dans les colonnes du magazine australien Wheels. Ce dernier vient de céder sa place à Frank-Steffen Walliser à la tête du programme 911 après deux décennies de bons et loyaux services.

Nous apprenons donc que la 911 (992) GT3 RS est actuellement en cours développement du côté de Stuttgart et qu'elle embarquerait une version modifiée du flat-six 4,0 litres de 520 chevaux et 470 Nm. La puissance sera bien évidemment accrue pour marquer une vraie différence. Les ingénieurs auraient également opté non pas pour la nouvelle boîte PDK à huit rapports de la 992, mais bien pour la PDK à sept vitesses actuelle, plus légère et mieux adaptée pour une déclinaison RS. La chasse aux kilos sera évidemment de la partie et l'auto accueillera en conséquence de nombreux éléments en fibre de carbone, dont certains installés sur une carrosserie aux formes remodelées afin d'offrir un maximum d'appuis. Porsche aurait également privilégier les améliorations à effectuer au niveau de l'aérodynamisme et des appuis, bien au-delà de la puissance réelle.

Source : Wheels

'

Galerie: 2018 Porsche 911 GT3 RS