Un beau plateau prévu fin juillet !

En dépit de l'exposition modeste du championnat Blancpain GT, les constructeurs continuent d'y engager des voitures répondant à la réglementation GT3, et ils ne seront pas moins de 11 à viser la victoire lors des 24 Heures de Spa-Francorchamps, à la fin du mois de juillet, pour ce qui est la course la plus prestigieuse du calendrier de la discipline.

Aston Martin engagera cinq Vantage GT3, le tout nouveau modèle de la marque ; trois seront confiées à R-Motorsport, tandis que l'équipe Garage 59 en alignera deux. Audi alignera également un fort contingent de son nouveau modèle, la R8 LMS GT3 EVO, basée sur la nouvelle version de la supercar allemande.

Pour son centenaire, Bentley doublera ses effectifs et engagera quatre Continental GT pour tenter d'aller chercher la victoire du double tour d'horloge belge. Détenteur du record de victoires dans l'Ardenne belge, avec 24 succès au total, BMW a également remporté trois des quatre dernières course de Blancpain disputées à Spa et fera forcément office de favori, notamment avec les deux voitures de Walkenhorst Motorsport.

L'équipe SMP Racing tentera de faire triompher sa Ferrari 488 GT3, qui sera l'une des favorites pour l'ensemble de la saison, tandis que la version améliorée de la Honda NSX GT3 pourrait viser la victoire. Le constructeur japonais sera également plébiscité en Silver Cup par Jenson Button, qui alignera avec l'équipe RJN une voiture aux couleurs de la Brawn GP qu'il pilotait lorsqu'il a été sacré Champion du monde de Formule 1 il y a dix ans.

Mercedes et Porsche à la poursuite de BMW et Audi

Lamborghini n'a toujours pas remporté de victoire lors des 24 Heures de Spa et cherchera à mettre fin à cette malédiction grâce aux équipes Grasser Racing et FFF Racing. Les Lexus RC F GT3 s'étaient montrées compétitives en 2018 pour leur première participation à l'épreuve et seront également candidates à la pole position, mais aussi à la victoire.

Vainqueur en 2013 avec une SLS AMG GT3, Mercedes avait mis fin à une série de 49 années sans succès en Belgique, et voudra désormais glaner son quatrième succès sur l'épreuve, où elle fera partie des favorites. Ce n'est pas le cas de Nissan, qui cherchera avec l'équipe KCMG à devenir le premier constructeur japonais à remporter l'épreuve depuis 1991, où c'est également la marque japonaise qui avait triomphé.

Enfin, Porsche est la deuxième marque active en termes de palmarès sur l'épreuve, avec six victoires, mais son dernier succès remonte à 2010. ROWE Racing engagera quatre voitures à Spa, soit le double des deux qui seront exploitées sur l'ensemble de la saison. La course, qui est l'un des grands moments de l'endurance chaque année, représente un véritable enjeu pour ces marques et sera le théâtre d'une lutte sans merci entre ces constructeurs. Rendez-vous le 28 juillet pour découvrir qui succédera à la BMW M6 GT3 de Walkenhorst Motorsport.

'