La 508 Sport Engineered, hybride aura bien droit à sa version break !

Alors que la Peugeot 508 hybride vient de révéler ses tarifs, en berline et en break, et en attendant de la voir très prochainement sur les routes, reparlons un peu de celle que tout le monde attend : la 508 Sport Engineered. Un nom un peu barbare, surtout pour les non-anglophones, qui cache la déclinaison la plus musclée de la berline au Lion.

Mais si c'est bien sous forme de berline que le concept avait été présenté au salon de Genève en mars dernier, il semblerait que l'intérêt porté au modèle par la clientèle se porte notamment sur le break. C'est en tout cas ce que nous a confié une source interne au constructeur qui nous a confirmé que le break est aussi en plein développement, au même titre que la berline. Et que ceux qui pensent à un nouveau coup d'épée dans l'eau se rassurent : "Jean-Philippe Imparato la veut" nous a-t-on confié.

Il est vrai que sur ce genre de segment D, celui des voitures familiales, ce sont les constructeurs allemands qui tiennent le haut de l'affiche dès qu'il s'agit d'avoir un modèle avec des performances au-dessus de la moyenne. Et plus particulièrement les breaks. À l'image d'une Audi S4 Avant par exemple. Qui n'est d'ailleurs pas hybride. Mais pour se mettre au niveau et intéresser une clientèle qui se tourne justement vers nos voisins d'outre-Rhin pour ce type de véhicules, Peugeot trouve son salut dans l'hybridation. Le break 508 SW hybride rechargeable développe déjà 225 chevaux. Grâce à un moteur électrique encore plus performant et toujours associé au bloc 1,6 litre turbo PureTech de 200 ch, le break 508 SW Sport Engineered, si tant est qu'il s'appelle réellement comme ça, pourra proposer autour de 350 chevaux. Le concept de berline flirtait avec 400 ch et le 0 à 100 km/h était annoncé en à peine plus de 4 secondes. La version de série ne sera sans doute pas si loin de ça.

Comme le nom l'indique, la voiture est le fruit d'une collaboration étroite entre les ingénieurs Peugeot et Peugeot Sport. Freinage, liaisons au sol, touché de route, tout est fait pour que la future 508 Sport Engineered (d'aucuns l'appellent déjà R-Hybrid en référence au feu concept 308 R-Hybrid) apporte du plaisir de conduite au client. Mais que ceux qui ne veulent pas sacrifier l'habitabilité de leur break sur l'autel de la performance se rassurent : pour loger batteries et moteurs électriques, c'est le réservoir qui sera plus petit, pas le coffre !

Pas de confirmation de la date d'arrivée du modèle, mais si la berline est prévue pour la seconde moitié 2020, le break pourrait débarquer dans la foulée.

'