D'ici là, la génération actuelle aura été restylée.

Bien qu'elle soit issue de l'ère GM, l'Insignia devrait rester au catalogue d'Opel encore quelques années. D'après les Allemands d'Auto Bild, la nouvelle génération de ce modèle attendra 2022 pour prendre le relais.

En toute logique, la prochaine Insignia sera bâtie autour d'une plateforme PSA (l'EMP2). Elle sera aussi pourvue de mécaniques Peugeot / Citroën. En essence, les rumeurs évoquent un 1,5 litre ainsi qu'un 2,0 litres. L'offre diesel comporterait elle aussi deux options, de même cylindrée que les blocs essence. PSA aurait également prévu de proposer au moins un modèle hybride rechargeable, et de maintenir une GSI. On peut également lire qu'une version Shooting Brake remplacera le break traditionnel. Cela reste bien évidemment à confirmer.

Pour tenir jusqu'à l'arrivée de sa remplaçante, l'Opel Insignia actuelle va bientôt bénéficier d'un rafraîchissement de mi-carrière (vous pouvez voir des photos de prototypes camouflés sur ce lien). Comme toujours ou presque, l'opération apportera quelques nouveautés sur le plan esthétique, et probablement aussi une mise à jour technologique. En ce qui concerne la partie technique, nous ne savons guère ce qu'Opel a prévu de faire. On peut en revanche rappeler que l'Astra restylée n'a pas adopté de mécaniques PSA. La compacte a tout de même bénéficié de nouvelles motorisations plus efficientes. Il se pourrait donc que l'Insignia restylée suive un chemin similaire.

L'an dernier, Opel et son pendant britannique Vauxhall ont vendu 67'424 Insignia en Europe (chiffres Car Sale Base). Un chiffre loin des 137'714 immatriculations de 2009, la meilleure année enregistrée pour ce modèle à ce jour.

Source : Auto Bild

'

Galerie: 2017 Opel Insignia Grand Sport