Une simple mise à jour esthétique ou bien un restylage plus profond qu'il n'y paraît ?

La firme au Losange s'apprête à dévoiler la version restylée de sa Mégane. Au programme, quelques changements esthétiques à l'intérieur comme à l'extérieur. Évidemment, la Mégane R.S. est elle aussi concernée par ces infimes changements, même si elle fut révélée un peu plus tard par rapport à la Mégane de base. Comme en témoignent les photos, le prototype de la voiture est à peine camouflé et laisse entrevoir les changements esthétiques opérés. Comme à l'accoutumée, les modifications s'articuleront principalement au niveau des optiques avant et arrière. La signature lumineuse devrait ainsi changer et adopter un dessin plus moderne. Les feux avant ont également l'air plus fins et se rapprochent de ceux de la nouvelle Clio.

Montée en gamme obligatoire

À l'intérieur, Renault devrait mettre à jours quelques éléments comme le système d'info-divertissement. De nouveaux matériaux pourraient également être ajoutés, plus haut de gamme notamment, à l'image des dernières productions de la marque. Nous le savons, c'est le cheval de bataille de Laurens van den Acker, le patron du design. Renault Sport pourrait également proposer de nouvelles teintes et de nouvelles jantes au catalogue. Sur les photos espion à disposition, le prototype est équipé des jantes de 19 pouces allégées Fuji Light disponibles uniquement sur les versions Trophy actuellement.

Une évolution mécanique à prévoir ?

Si la prochaine Mégane aura certainement le droit à une version hybride, la Mégane R.S. conservera son bloc quatre cylindres 1,8 litre TCe. Normalement, la puissance ne devrait pas évoluer. La version "de base" resterait à 280 chevaux tandis que les modèles Trophy auront le droit à 300 chevaux. Auquel cas, si évolution il y a, ce sera de l'ordre de quelques chevaux supplémentaires pour les deux versions. On imaginerait bien l'entrée de gamme passer à 300 chevaux tandis que la Trophy se mettrait au niveau de la Honda Civic Type R, l'une des références de la catégorie, avec 320 chevaux. Les ingénieurs de chez Renault Sport devraient toutefois s'attarder sur d'autres éléments que la puissance délivrée par le moteur. Par exemple, la marge de progression concernant l'aérodynamisme est encore intéressante, comme nous l'expliquait l'un des ingénieurs présent lors de notre essai de la Mégane R.S. Trophy-R. La voiture devrait être révélée dès l'an prochain, au même moment où la Mégane restylée fera son apparition.

'

Galerie: Photos espion - Renault Megane R.S. restylée