Le parc automobile français continue de vieillir et témoigne également de l'impossibilité d'un grand nombre de français de changer de voiture fréquemment.

Après deux ans d'étude, AAA Data, une société spécialisée dans l'analyse de données au sein de plusieurs secteurs, dont l'automobile, vient de dévoiler un communiqué relatif à l'âge du parc automobile roulant en France. Il en ressort ainsi que l'âge moyen d'un véhicule roulant en France est de 10,6 ans, contre neuf ans en 2017, 8,3 ans en 2014 ou encore six ans en 1990. Certaines régions sont évidemment plus impactées que d'autres, comme le Lot ou encore la Dordogne, où jusqu'à 8 % de leur parc automobile roulant date d'avant 1997, ce qui leur interdirait donc l'accès à plusieurs grandes villes soumises aux restrictions de circulation relatives à la vignette Crit'Air.

Ce chiffre "témoigne de l’impossibilité d’un grand nombre de Français à changer de voiture plus fréquemment", selon les experts. "Dans les départements très peuplés et étendus, on observe la plus grande concentration de véhicules, comme dans le Nord avec 1,4 million de véhicules, les Bouches-du-Rhône (1,1 million) ou encore la Gironde qui dépasse tout juste le million".

Vers une diminution ?

Malgré les récentes bonnes dynamiques du marché du véhicule neuf, les aides gouvernementales pour inciter certains foyers à renouveler leur véhicule, l'âge du parc roulant n'a cessé de croître mais a peut-être atteint son paroxysme à ce jour, avant certainement une baisse d'ici les années à venir. Les raisons ? La transition énergétique fortement encouragée par le législateur qui, via des aides pour les véhicules dit "propres" et des restrictions concernant les modèles les plus polluants, va permettre d'accélérer en quelque sorte le renouvellement du parc automobile.

39 millions de véhicules en France

Le communiqué dévoilé par AAA Data nous livre également d'autres informations pour le moins intéressantes, puisque nous apprenons, par exemple, qu'il y a environ 39 millions de véhicules en circulation. C'est dans le Nord qu'il y a le plus de véhicules sur les routes avec 1,4 million de modèles.

Paris et les autres

Concernant les véhicules professionnels, il existe une forte disparité entre les régions, qui symbolise d'ailleurs plutôt bien l'hypercentralisation à Paris, puisque c'est dans les Hauts-de-Seine (32 %) et à Paris (26 %) que l'on retrouve le plus de ces véhicules, contre 7,3 % en moyenne pour le reste de l'Hexagone.

Parce qu'il n'y a pas que les SUV

Enfin, si vous avez l'impression de voir beaucoup de SUV en circulation, ce n'est pas qu'une impression puis qu'ils représentent 38 % des ventes de véhicules neufs en France en 2019, mais seulement 16 % de la totalité des véhicules en circulation. Les berlines sont les plus représentées avec 58 % du parc automobile roulant, ce qui représente environ 23 millions de véhicules.