Parce qu'il ne suffit pas d'avoir uniquement des chevaux sous le capot pour aller vite.

À l'occasion du dernier Salon de Genève qui n'a finalement pas eu lieu, Porsche a présenté une nouvelle variante de sa 911 type 992, la Turbo S. Si vous êtes passé à côté de la présentation de la voiture, une petite piqûre de rappel s'impose. La Porsche 911 Turbo S c'est 650 chevaux et 800 Nm de couple grâce à son flat-six 3,8 litres bi-turbo.

Par rapport à une 911 (991) Turbo S, la 992 gagne 70 chevaux, 50 Nm et 0,2 dixième sur l'exercice du 0 à 100 km/h avec, désormais, 2,6 secondes pour la version Coupé et 2,7 secondes pour le Cabriolet. Sur le 0 à 200 km/h, la voiture réclame 8,9 secondes, soit une seconde de moins par rapport à l'ancienne génération. La vitesse maximale est annoncée à 330 km/h.

Outre ce gain de puissance, les ingénieurs ont aussi travaillé sur l'aérodynamisme de la voiture. Un travail en soufflerie obligatoire pour grappiller encore quelques précieux dixièmes de seconde par rapport à la concurrence, la course à la puissance n'étant pas non plus extensible à souhait avec un moteur thermique traditionnel. À travers cette vidéo, Porsche nous dévoile quelques-uns des secrets aérodynamiques de sa nouvelle 911 Turbo S, des éléments pour la plupart actifs qui entrent en action suivant plusieurs paramètres, comme la vitesse ou encore l'angle au volant.

Si, après avoir vu cette courte vidéo, il vous prend l'envie d'acquérir une 911 Turbo S, sachez qu'elle sera disponible en France à partir du mois de mai prochain normalement, si la crise sanitaire actuelle ne retarde pas les dates communiquées initialement par la marque. Il faudra débourser pas moins de 221'135 euros en version Coupé et 234'814 euros pour la variante Cabriolet.

Galerie: Porsche 911 Turbo (2020)