Avec 580 chevaux sous le capot, la 911 (992) Turbo se hisse au niveau de la 911 (991.2) Turbo S.

Il y a quelques mois, Porsche a présenté la redoutable 911 (992) Turbo S et son flat-six 3,8 litres bi-turbo de 650 chevaux et 800 Nm de couple. Des chiffres hallucinants qui obligent évidemment à faire le parallèle avec une certaine 911 (991.2) GT2 RS qui reste aujourd'hui la 911 de série la plus puissante ayant vu le jour.

Avec la présentation de la Turbo S, il manquait toutefois un membre de la famille Turbo pour que la gamme soit complète. C'est justement la version Turbo, sans le S, qui vient d'être présentée par Porsche. Dans l'ensemble, il n'y a pas de grosses nouveautés à se mettre sous la dent si ce n'est que le flat-six a été légèrement dégonflé par rapport à la Turbo S et développe désormais 580 chevaux et 750 Nm de couple.

Porsche 911 Turbo (2020)

Par rapport à la 911 (991.2) Turbo, cette génération gagne 40 chevaux supplémentaires et se hisse au niveau de la 991.2 Turbo S. Au niveau des performances, Porsche annonce un 0 à 100 km/h abattu en l'espace de 2,7 secondes pour la version Coupé et 2,9 secondes pour le Cabriolet. C'est 0,2 seconde de mieux par rapport à la précédente génération de 911 Turbo. La vitesse maximale est annoncée à 320 km/h.

La puissance est transmise via une boîte robotisée à double embrayage PDK à huit rapports qui se charge d'envoyer la puissance aux quatre roues motrices. Comme pour la 911 Turbo S, les ingénieurs ont revu pas mal d'éléments par rapport à une 911 classique, à commencer par les trains avant, plus larges de 45 millimètres quand les trains arrière, eux, s'élargissent de 20 millimètres.

Porsche 911 Turbo (2020)

L'aérodynamisme a aussi été retravaillé avec des volets qui s'ouvrent et se ferment afin de mieux faire circuler l'air. L'aileron à l'arrière, plus gros par rapport à l'ancienne génération, permet de gagner encore plus d'appui aérodynamique. Comme pour la 911 classique, la 911 Turbo est chaussée de pneumatique de 20 pouces à l'avant et de 21 pouces à l'arrière. Les roues avant et arrière sont désormais 10 millimètres plus larges que les pneumatiques de la 992 Carrera S et de la 991 Turbo.

L'intégration du châssis avec le PASM (Porsche Active Suspension Management) permet d'abaisser la hauteur de caisse de 10 millimètres et d'avoir le droit à des suspensions plus fermes, permettant ainsi de limiter la prise de roulis et d'apporter un maximum de stabilité en courbe. La voiture est également équipée d'un système d'échappement sport avec clapets actifs.

La Porsche 911 Turbo est accessible dès maintenant à partir de 188'135 euros en France en version Coupé et 201'815 euros en version Cabriolet. Pour passer à la Turbo S, il faudra s'acquitter d'environ 33'000 euros supplémentaires.

Galerie: Porsche 911 Turbo (2020)