Le ministre de l'Intérieur a annoncé que 600 exemplaires allaient venir garnir prochainement les flottes des forces de l'ordre.

En marge de la présentation du plan de relance, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé un investissement de l'ordre de 75 millions d'euros pour le renouvellement du parc des forces de l'ordre. Un renouvellement qui doit aussi être "vert" avec l'acquisition de véhicules électrifiés.

Au total, plus de 15'000 véhicules seront changés d'ici les prochaines années. Cela représente un véhicule sur quatre de la flotte des gendarmes, policiers et douaniers. Le gouvernement a déjà passé commande de 1000 Renault Zoé, des voitures 100 % électriques qui viendront garnir les rangs de la Polices et de la Gendarmerie d'ici la fin de l'année.

Cette flotte de véhicules s'ajoute également aux nouvelles Škoda récemment commandées puisque des Kodiaq équipent désormais la Gendarmerie tandis que des Octavia sont désormais aux services de la Police Nationale.

Pour garnir encore un peu plus ces flottes en nouveautés, Gérald Darmanin a également annoncé la prise de commande de 600 exemplaires de Peugeot 5008, le fameux SUV familial sept places de la firme au Lion. Le ministre de l'Intérieur a également montré la sérigraphie du modèle sur son compte Twitter.

 

Pour le moment, nous ne savons pas quelles ont été les motorisations sélectionnées, tout en sachant que parmi les SUV disponibles au sein du groupe PSA, le 5008 est l'un des seuls à ne pas disposer de motorisations électrifiées alors que ses cousins techniques, les Peugeot 3008 et Citroën C5 Aircross, bénéficient d'une motorisation hybride rechargeable.

Malgré la volonté de verdir le parc des forces de l'ordre, le ministère a peut-être voulu répondre à une attente plus importante de ses équipes, à savoir l'espace à bord, le 5008 étant plus grand que ses deux comparses précédemment cités.