L'entreprise britannique compte bien aller encore plus loin et ne se reposera pas uniquement sur son hypercar T.50.

Gordon Murray, ce n'est plus seulement le nom du papa de la fameuse McLaren F1, c'est aussi désormais une entreprise à part entière, fondée bien évidemment par... Gordon Murray. Ce dernier a récemment fait parler de lui et de sa société en dévoilant une nouvelle hypercar absolument incroyable pour notre époque, d'une part grâce au travail aérodynamique effectué, et d'autre part grâce à la présence d'un V12 atmosphérique associé à une boîte manuelle.

La Gordon Murray Automotive T.50, c'est son nom complet, est la 50ème voiture conçue par l'ingénieur britannique au cours de ses 50 ans de carrière. Ce modèle, produit à seulement 100 unités, coûtera environ 2,6 millions d'euros.Il embarque un V12 d'origine Cosworth de 3,9 litres de cylindrée et qui développe 663 chevaux à 11'500 tr/min.

Gordon Murray Automotive T.50

Une puissance qui ne paraît pas si exceptionnelle pour une supercar aujourd'hui, sauf que celle-ci pèse moins lourd qu'une Renault Clio avec seulement 986 kilos sur la balance. Le moteur est associé à une boîte manuelle Xtrac à six rapports transmettant la puissance aux roues arrière uniquement. Pour connaître tous les détails de la T.50, rendez-vous sur notre article dédié.

Gordon Murray ne compte pas s'arrêter là puisque son entreprise vient d'investir pas moins de 50 millions de livres sterling au sein d'un nouveau siège social situé à Windlesham, dans le Surrey, en Angleterre. Cet établissement regroupera toutes les activités de la marque puisqu'il abritera l'ingénierie, la recherche et le développement, la fabrication ou encore le département des ventes et du marketing.

Siège social Gordon Murray
Siège social Gordon Murray

Dans un premier temps, d'ici 2022, le département des ventes et l'usine de fabrication seront achevés afin d'écouler les premiers exemplaires de la T.50. En 2023, le centre d'ingénierie sortira de terre tandis qu'un an plus tard, les départements de la R&D et de la maintenance de la T.50 seront inaugurés. L'entreprise compte créer environ 100 nouveaux emplois dans la région au cours des trois prochaines années. 

Rappelons que Gordon Murray Automotive travaille actuellement sur la production de ses T.50, des T.50 qui seraient déjà toutes vendues d'après l'entreprise. La moitié des 25 exemplaires uniquement destinés à la piste ont déjà trouvé preneur. Gordon Murray et ses équipes planchent également sur un troisième modèle qui est actuellement baptisé "Project 2" et qui devrait être un peu plus "abordable" que le premier.

Galerie: Siège social - Gordon Murray Automotive