La Peugeot 308, ce n'est pas forcément la meilleure vente de la firme au Lion, les 208, 2008 et 3008 rencontrent un plus large succès, mais c'est une voiture qui, malgré sa présence dans la catégorie des compactes, fait office de porte-étendard pour la firme au Lion. Ce n'est d'ailleurs pas forcément un hasard si c'est elle qui inaugure le nouveau logo de la marque sur sa calandre.

Sa devancière, la Peugeot 308 de seconde génération sortie en 2013, marquait un tournant pour la marque en affirmant clairement la volonté de montée de gamme du constructeur sochalien. Le résultat ? Une compacte séduisante qui n'a quasiment pas laissé de place à ses concurrentes en France durant ses sept années de carrière. L'ambition de Peugeot avec cette troisième génération de 308, c'est bien évidemment de continuer cette montée en gamme orchestrée depuis 2013. Et, nous allons le voir, cette nouvelle 308 marque, encore une fois, peut-être un nouveau tournant dans l'histoire de la firme au Lion.

Peugeot 308 (2021)

Un design plus mature

Peut-être car, effectivement, on s'attendait globalement à avoir une voiture plus haut de gamme avant même la présentation du modèle, là où la précédente 308 avait un peu surpris son monde. Avec cette nouvelle mouture, il n'y a pas vraiment eu de surprise, la nouvelle Peugeot 308 fait progresser le style déjà présent sur d'autres modèles de la marque.

Cette nouvelle face avant, avec une calandre proéminente, est évidemment l'élément central du design. Le blason, placé au centre, permet d'y cacher le radar pour les aides à la conduite. Il utilise une technologie radôme utilisant de l’indium, permettant de laisser passer les ondes radars. Un système déjà utilisé chez Mercedes notamment.

Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)

En ce qui concerne les dimensions, la nouvelle Peugeot 308 mesure 4,37 mètres de long (soit 12 centimètres de plus que l'ancienne), 1,85 mètre de large et 1,44 mètre de haut. Les designers ont voulu la rendre plus dynamique esthétiquement parlant, mais aussi plus aérodynamique. Pour cela, le pare-brise s'incline et recule, et la voiture est plus basse de deux centimètres par rapport à la précédente. Peugeot revendique un Cx de seulement 0,28.

Sept teintes seront disponibles au lancement, dont cette nouvelle couleur "Vert Olivine" qui s'affiche sur les photos de présentation. Les six autres teintes sont le "Bleu Vertigo", le "Rouge Elixir", le "Blanc Perle nacré", le "Blanc Banquise", le "Gris Artense" et le "Noir Perla Nera".

Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)

L'i-Cockpit toujours au rendez-vous

Qui dit nouvelle Peugeot 308 dit aussi nouvel i-Cockpit. Là encore, comme pour la partie extérieure, c'est une demi-surprise puisqu'il s'agit en réalité d'une grosse évolution de ce que nous connaissons déjà. Il y a toujours cette impression de qualité qui se dégage à la vue de la planche de bord et des assemblages, mais il faudra vérifier tout ça plus en profondeur lors des premiers essais qui auront lieu au mois de septembre prochain.

Parmi les nouveautés de cet i-Cockpit de nouvelle génération, il y a l'intégration d'un nouveau volant avec détection des zones de préhension lors de l’usage des aides à la conduite. Ce volant devient même chauffant si vous cochez la bonne option. Nous retrouvons deux écrans de 10 pouces, un sous les yeux du conducteur et l'autre, tactile et de série, au niveau de la console centrale.

Peugeot 308 (2021)

Lent et très peu ergonomique, l'ancien système d'info-divertissement agaçant de la Peugeot 308 II disparaît au profit d'un système qui semble beaucoup plus fluide, réactif et ergonomique. À partir du niveau "Allure", la nouvelle Peugeot 308 intègre les "i-toggles virtuels", entièrement configurables, qui viennent remplacer la façade physique de climatisation.

Disposés en vis-à-vis de l’écran central, chaque "i-toggle" est une touche de raccourci tactile vers les réglages de climatisation, un contact téléphonique, une station radio, un lancement d’application...paramétré au choix de l’utilisateur. Plutôt malin.

Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)

En matière de techologies embarquées, la Peugeot 308 se dote des fonctions Apple CarPlay et Android Auto, de la possibilité de connecter deux téléphones en Bluetooth, de deux prises USB-C, d'un chargeur à induction pour smartphone ou encore d'une commande vocale "Ok Peugeot".

En termes d'habitabilité, l’empattement progresse de 5,5 centimètres pour atteindre 2,68 mètres, profitant ainsi aux occupants de la deuxième rangée. La 308 profite également de nombreux rangements avec plus de 34 litres d'espace dans l'habitacle. Concernant le volume du coffre, celui-ci est annoncé à 412 litres, et jusqu'à 1323 litres une fois la banquette arrière rabattue. C'est légèrement moins bien que l'ancienne version (420 litres).

Les motorisations disponibles

La nouvelle Peugeot 308 repose sur la plateforme multi-énergie EMP2 qui permet à la voiture de recevoir des motorisations thermiques, hybrides rechargeables, et même 100 % électriques. Si la version entièrement électrique n'est pas prévue encore au programme, deux modèles hybrides rechargeables seront disponibles dès le lancement.

Peugeot 308 (2021)

Hybrides rechargeables

  • HYbrid 225 chevaux e-EAT8 : deux roues motrices / association d’un moteur essence quatre cylindres 1,6 litre PureTech de 180 chevaux et d’un moteur électrique de 81 kW / à partir de 26 grammes de CO2 par kilomètre et jusqu’à 59 kilomètres d’autonomie en 100 % électrique.
  • HYbrid 180 chevaux e-EAT8 : deux roues motrices / association d’un moteur essence quatre cylindres 1,6 litre PureTech de 150 chevaux et d’un moteur électrique de 81 kW / à partir de 25 grammes de CO2 par kilomètre et jusqu’à 60 kilomètres d’autonomie en 100 % électrique.

Les modèles hybrides rechargeables sont dotés d'une batterie d'une capacité de 12,4 kWh avec deux types de chargeurs embarqués. De série, nous retrouvons un chargeur monophasé de 3,7 kW et, en option, un chargeur monophasé de 7,4 kW. Les temps de recharge estimatifs sont les suivants :

  • depuis une Wall Box (32A) 7,4 kW, permettant une charge complète en 1h55 avec le chargeur embarqué monophasé (7,4 kW),
  • depuis une prise renforcée (16A), pour une charge complète en 3h50 avec le chargeur embarqué monophasé (3,7 kW),
  • depuis une prise standard (8A), pour une charge complète en 7h05 avec le chargeur embarqué monophasé (3,7 kW).
Peugeot 308 (2021)
Peugeot 308 (2021)

Avec tout ça, nous aurions presque oublié de vous parler des motorisations thermiques. Elles ne sont plus aussi nombreuses qu'auparavant, pour les raisons que nous connaissons tous, les modèles les plus puissants étant désormais l'apanage des versions hybrides rechargeables.

Essence

  • Essence trois cylindres 1,2 litre PureTech 110 chevaux BVM6
  • Essence trois cylindres 1,2 litre PureTech 130 chevaux BVM6
  • Essence trois cylindres 1,2 litre PureTech 130 chevaux EAT8

Diesel

  • Diesel quatre cylindres 1,5 litre BlueHDI 130 chevaux BVM6
  • Diesel quatre cylindres 1,5 litre BlueHDI 130 chevaux EAT8
Peugeot 308 (2021)

Des aides à la conduite au meilleur niveau

Que serait une voiture moderne sans son lot d'aides à la conduite ? Pas grand-chose évidemment, et la Peugeot 308 est bien évidemment dotée de pratiquement tout l'attirail habituel pour une compacte moderne.

Grâce au pack "Drive Assist 2.0" qui sera disponible à la fin de l'année, la Peugeot 308 fait "un pas supplémentaire vers la conduite semi-autonome", d'après la marque. Ainsi, ce pack intègre :

  • Le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop and Go,
  • L’aide au maintien de la position dans la voie,
  • Le changement de voie semi-automatique : il propose au conducteur le dépassement du véhicule le précédent puis propose de se rabattre, à partir de 70 km/h jusqu’à 180 km/h,
  • La préconisation anticipée de la vitesse : le système propose au conducteur d’adapter sa vitesse (accélération ou ralentissement) selon les panneaux de limitation de vitesse,
  • L'adaptation de la vitesse en courbe : optimise la vitesse en fonction de la courbe du virage, jusqu’à 180 km/h.

Et ça, ce n'est que pour un pack d'équipements. La Peugeot 308 intègre également une multitude d'autres technologies, à commencer par la surveillance des angles morts longue portée (jusqu'à 75 mètres), une nouvelle caméra de recul HD, l'aide au stationnement à 360 degrés, l'indexation des rétroviseurs lors de l’engagement de la marche arrière, la commutation automatique des feux de route ou encore le freinage automatique d'urgence.

Peugeot 308 (2021)

Disponible à partir de la rentrée prochaine

La structure de gamme complète et les prix de la nouvelle Peugeot 308 ne sont pas encore connus. Toutes ces informations seront communiquées d'ici les prochaines semaines. La voiture sera fabriquée au sein de l'usine de Mulhouse, dans le Haut-Rhin. Les premières livraisons devraient intervenir au milieu de second semestre 2021, très certainement à la fin du mois de septembre.

La Peugeot 308 aura bien évidemment le droit à sa version SW, un modèle que nos photographes espion ont déjà aperçu à plusieurs reprises. Il y aurait également une version sportive dans les cartons, avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable. Selon les premières rumeurs, il s'agirait du moteur du Peugeot 3008 HYbrid4. La Peugeot 308 PSE (pour Peugeot Sport Engineered, le nouveau label sportif de la marque), devrait ainsi développer 300 chevaux et embarquer quatre roues motrices. Une version crossover, avec des arches de roues, des barres de toit et une garde au sol augmentée, devrait également être présentée. Affaire à suivre.

Galerie: Peugeot 308 (2021)