Après moult tergiversations, la nouvelle petite sportive coréenne sera bien disponible en France. Son malus reste relativement contenu.

Vous êtes à la recherche d'une petite sportive neuve et plutôt abordable ? Vous n'aurez pas franchement l'embarras du choix en France, la majorité des constructeurs ayant retiré ou n'ayant pas renouvelé leurs citadines sportives. Aujourd'hui, la Ford Fiesta ST semble être l'alternative la plus crédible, tout comme les indémodables Abarth.

Dans un budget plus conséquent, il est aussi possible de se tourner vers l'Audi A1 40 TFSI de 200 chevaux, la nouvelle Toyota GR Yaris ou encore une Mini JCW. Inutile d'aller voir du côté des constructeurs tricolores, il n'y a plus rien. La Peugeot 208 GTi a disparu et devrait être remplacée par une voiture électrique d'ici 2023 et le restylage de la Peugeot 208 II. Chez Renault, une Clio R.S. n'est plus d'actualité.

Hyundai i20 N (2021)

Mais comme annoncé il y a quelques semaines, contre toute attente, il y aura bien une nouvelle GTI, thermique qui plus est, qui viendra garnir les rangs décimés des sportives en France. Et encore plus étonnant, cette sportive vient de chez Hyundai, un constructeur davantage réputé pour ses modèles hybrides et électriques que pour ses machines à sensations.

Cette sportive, c'est la Hyundai i20 N, animée par un quatre cylindres 1,6 litre turbo de 204 chevaux et 275 Nm de couple associé à une boîte manuelle à six rapports. La vitesse de pointe culmine à 230 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,2 secondes. De série, la voiture se dote d'un différentiel mécanique à glissement limité, du Launch Control, de la fonction Rev Matching et d'un système de valve d'échappement à ouverture variable.

Hyundai i20 N (2021)

La dotation de série est assez complète avec le freinage automatique d'urgence combiné à la reconnaissance des piétons et des cyclistes, les feux de route automatiques, l'aide active au maintien dans la voie, l'accès mains libres, l'aide au stationnement avant et arrière, la caméra de recul, la climatisation automatique, l'instrumentation numérique, le système audio Bose ou encore la navigation sur écran tactile 10,25 pouces.

Son prix de départ s'affiche, en France, à partir de 27'800 euros, auquel il faudra ajouter un malus de 1276 euros en raison de 158 g/km de CO2. Sa principale concurrente, la Ford Fiesta ST, débute quant à elle à partir de 26'850 euros, avec un malus plus contenu compris entre 450 et 540 euros en raison de rejets de 149 ou 150 g/km de CO2, en fonction des équipements.

Et concernant la réglementation CAFE qui impose, pour rappel, un quota de CO2 à respecter en Europe, Hyundai est largement dans ses objectifs et peut se permettre une petite "entorse" avec un modèle sportif. La firme coréenne possède l'un des meilleurs bilans du marché français avec une moyenne de 87 g/km, soit neuf grammes en dessous de la moyenne nationale.