Dans un pays gangrené par les taxes, Hyundai proposera quand même sa nouvelle petite GTI au catalogue.

Vous êtes à la recherche d'une petite sportive neuve plus ou moins abordable ? Vous n'aurez pas l'embarras du choix, surtout en France, où la majorité des constructeurs ont retiré ou n'ont pas renouvelé leurs citadines sportives. Aujourd'hui, la Ford Fiesta ST semble l'alternative la plus crédible, tout comme les indémodables petites Abarth.

Dans un budget plus conséquent, il est aussi possible de se tourner vers l'Audi A1 40 TFSI de 200 chevaux, la nouvelle Toyota GR Yaris ou encore une Mini JCW. Inutile d'aller voir du côté des constructeurs tricolores, il n'y a plus rien. La Peugeot 208 GTi a disparu et devrait être remplacée par une voiture électrique, tandis que la Renault Clio R.S. n'existera plus telle que nous la connaissions.

Hyundai i20 N (2021)

Mais d'ici le printemps prochain, contre toute attente, il y aura bien une nouvelle GTI, thermique qui plus est, qui viendra garnir les rangs décimés des sportives dans l'Hexagone. Et encore plus étonnant, cette sportive vient de chez Hyundai, un constructeur davantage réputé pour l'efficience de ses voitures que pour leur capacité à procurer du plaisir derrière le volant.

Cette sportive, c'est la Hyundai i20 N, animée par un quatre cylindres 1,6 litre turbo de 204 chevaux. Et même si la marque n'a pas encore précisé les rejets de CO2, le malus ne devrait pas être assassin puisque ce modèle embarque la même motorisation que la Kia Ceed GT qui est annoncé à 153 g/km, soit un malus relativement contenu de 818 euros. La Hyundai i20 N étant plus petite et moins lourde, le malus devrait être moins élevé.

Et concernant la réglementation CAFE qui impose, pour rappel, un quota de CO2 à respecter en Europe, Hyundai est largement dans ses objectifs et peut se permettre une petite "entorse" avec ce modèle sportif. La firme coréenne possède l'un des meilleurs bilans du marché français avec une moyenne de 87 g/km, soit 9 grammes en dessous de la moyenne nationale. Ce résultat est notamment dû aux ventes de Kona hybrides et 100 % électriques, et il devrait encore s'améliorer avec l'arrivée de nouveaux modèles hybrides et électriques en 2021.