"0 à 100 km/h en seulement 10,4 secondes".

"Vis ma vie de journaliste essayeur automobile". Voici comment aurait pu s'appeler cet essai insolite proposé par la Gendarmerie nationale, en référence à une émission télévisée qui proposait à deux personnes d'échanger leurs jobs respectifs. 

En effet, dans une vidéo mise en ligne sur la chaîne officielle de la Gendarmerie nationale, deux gendarmes se glissent dans la peau d'un célèbre présentateur, Dominique Chapatte de Turbo pour ne pas le nommer, et proposent de nous faire découvrir en détail leur nouveau véhicule : le Peugeot 5008.

Une mise en scène plutôt sympathique qui est l'occasion de faire le tour du véhicule et découvrir ses particularités. Alors il ne s'agit pas du 5008 récemment restylé, mais de la "phase 1" du véhicule. L'espace à bord, dans le coffre, la position surélevée ou encore le fameux i-Cockpit, ou "la planche de bord futuriste" comme décrite par le gendarme au volant, semblent être du goût de nos essayeurs du jour. Sans oublier que le 5008 a également les sièges chauffants !

Vient ensuite la partie mécanique, qui fait évidemment davantage rire dans les commentaires de la vidéo. Et à la question " Niveau moteur, ça envoie un peu ?", le conducteur répond que "ça envoie", après avoir expliqué qu'il s'agit du moteur 1,2 L PureTech de 130 ch, et que le 0 à 100 km/h se fait en "seulement" 10,4 secondes.

Il est clair que pour que ce soit un peu plus crédible niveau moteur, il faudra attendre la Seat Leon Cupra commandée pour remplacer la Renault Mégane R.S. d'intervention rapide ! 

Pour rappel, le 5008 de la Gendarmerie nationale va fleurir sur nos routes car comme expliqué par l'un des deux gendarmes dans cet essai, ce sont pas moins de 2300 véhicules identiques qui seront livrés d'ici la fin 2021. 

Dans un autre registre, mais toujours dans le but de nous présenter les nouveaux véhicules, c'est la police nationale qui avait publié une petite vidéo qui faisait le tour du nouveau 5008, avant de présenter l'intérieur du véhicule. Mais sans présentateur cette fois-ci, dommage...