La compacte allemande profite désormais des synergies du groupe Stellantis, la rapprochant ainsi techniquement d'une Peugeot 308.

Le renouvellement de la gamme Opel se poursuit avec l'arrivée de la nouvelle génération d'Astra, la compacte allemande concurrente des Renault Mégane, Volkswagen Golf et autres Ford Focus. Voiture moderne oblige, la nouvelle Opel Astra mise sur l'électrification, mais pas que, et même si Opel ne dévoile pas encore tous les détails de son nouveau modèle, il y a fort à parier que sa gamme soit calquée sur celle d'une certaine Peugeot 308.

Sans grande surprise à l'avant, nous retrouvons la calandre Vizor avec un éclairage matriciel à LED pour les optiques, un schéma déjà utilisé sur le Mokka et le Grandland fraîchement restylé. À l'arrière, les optiques à LED sont également de la partie, avec désormais le nom du modèle affiché en grand sur la partie basse de la poupe. Globalement, l'Astra fait preuve d'originalité avec ce nouveau design, surtout à l'avant. La partie arrière, et notamment la forme des feux, est en revanche un peu trop similaire à la huitième génération de Volkswagen Golf.

Opel Astra (2021)

À l'intérieur, nous découvrons un habitacle radicalement différent des anciennes générations, avec un ensemble qui paraît beaucoup plus qualitatif et épuré. Terminé les Opel Astra avec une multitude de commandes physiques, place désormais à deux écrans situé côte à côte. L'un est chargé du système d'instrumentation, tandis que l'autre gère le système d'info-divertissement et peut être commandé du bout des doigts.

Il y a néanmoins toujours quelques boutons classiques, notamment sous l'écran tactile, avec des raccourcis pour accéder aux différents menus de l'écran tactile. Opel précise également que son Astra peut être pourvue d'un système d'affichage tête-haute plus grand et d'une connectivité sans fil avec Apple CarPlay et Android Auto. Comme la Peugeot 308, l'Opel Astra monte en gamme avec des sièges disponibles en cuir Nappa et des fonctions de climatisation et de chauffage pour les sièges à l'avant. Les passagers arrière pourront aussi bénéficier, en option, des sièges chauffants.

Opel Astra (2021)

Comme énoncé un peu plus haut, l'Opel Astra repose sur les mêmes bases que sa cousine technique, la Peugeot 308. Elle utilise la plateforme EMP2 et bénéficie donc à peu près des mêmes dimensions qu'une 308, avec 4,37 mètres de long et 1,86 mètre de large. Par rapport à l'ancienne Astra, la nouvelle mesure quatre millimètres de plus, mais elle progresse surtout au niveau de l'empattement avec 1,3 centimètre de plus, profitant ainsi aux passagers arrière et au coffre, dont la capacité est annoncée à 422 litres, soit dix petits litres de plus que la nouvelle 308.

En ce qui concerne les détails techniques, comme le poids par exemple, nous repasserons, puisque la marque a été assez avare en informations pour le moment. Il en va de même pour les motorisations, où Opel précise simplement qu'une version hybride rechargeable sera disponible, certainement similaire à celle de la Peugeot 308. Reste à savoir si ce sera celle de 180 ou 225 chevaux. Du côté des motorisations thermiques, il y aura du diesel et de l'essence avec le moteur trois cylindres 1,2 litre PureTech de 130 chevaux, et le quatre cylindres 1,5 litre BlueHDI qui développera le même niveau de puissance.

Opel Astra (2021)

Concernant les systèmes d'aide à la conduite, Opel communique un peu plus à ce sujet, avec pas moins de cinq caméras permettant de contrôler à peu près tout ce qui se passe autour de la voiture. Cela permet à la nouvelle Astra, entre autres, d'ajuster automatiquement la vitesse dans les virages quand le régulateur de vitesse est enclenché, ou encore de changer de voie de manière partiellement autonome en activant le clignotant. Le tout est jumelé, évidemment, avec le régulateur de vitesse adaptatif et l'aide au maintien dans la voie.

Nous devrions apercevoir pour la première fois la nouvelle Opel Astra lors du Salon de Munich qui se tiendra à la rentrée prochaine. La voiture sera fabriquée avec la nouvelle DS 4 à Rüsselsheim, et les premiers véhicules sortiront de l'usine à partir du début de l'année 2022. Les prix n'ont pas encore été dévoilés, mais ceux-ci devraient débuter autour de 23 000 euros d'après nos estimations. La facture pourrait néanmoins rapidement grimper en optant pour le modèle PHEV et ainsi approcher des 35 000 euros si on se cale sur les prix de la nouvelle Peugeot 308.

Galerie: Opel Astra (2021)