Même si Ford a annoncé son intention de mettre fin à la production de la Fiesta en octobre dernier, la pilule reste difficile à avaler. Alors que la sous-compacte à hayon disparaît, son équivalent multisegment poursuivra l’aventure et fera peau neuve en 2024. Des photos espions ont dévoilé un prototype du modèle (la version ST) mis à jour en cours de test.

Ne laissez pas le camouflage volumineux vous faire croire que le Puma subira des changements massifs car il ne s'agira que d'une mise à jour de milieu de cycle, quoique un peu plus puisque Ford va élargir la gamme pour inclure une toute première version électrique. Plutôt que d'obtenir une plate-forme dédiée, le modèle zéro émission utilisera la même architecture que le crossover alimenté par combustion, de sorte que la conception devrait être presque identique.

D’après les photos, il semble que le logo soit déplacé vers la calandre, ce qui n'est pas si surprenant puisque la même chose s'est produite lorsque Ford a rénové la Focus. Des phares à l’avant font peau neuve tandis que ceux à l'arrière gardent la configuration actuelle et il y a de fortes chances que ces derniers ne reçoivent que des mises à jour esthétiques tout en conservant la même taille et la même forme.

Pas une révolution

Alors que le pare-chocs arrière a apparemment été repris du Puma ST existant (voir ci-dessous), celui à l’avant a un nouveau design et n'intègre plus les phares antibrouillard. Ford pourrait les intégrer dans les phares principaux pour donner au carénage avant un aspect plus propre. Mais comme il ne s'agit que d'un lifting, le profil latéral restera probablement inchangé, bien que la version électrique puisse obtenir des roues optimisées pour augmenter l'efficacité de l’aérodynamisme.

Ford Puma ST (2020)

L’intérieur n’est pas disponible sur les photos mais dans certains des clichés d'espionnage, il semble que les bouches d'aération centrales aient été déplacées plus haut sur le tableau de bord. Il serait logique que Ford installe son système d'info-divertissement SYNC4, déjà utilisé dans le lifting de la Focus.

Ford continuera à fabriquer le Puma dans son usine de Craiova en Roumanie, où l'équivalent électrique devrait arriver sur la chaîne de montage l'année prochaine. Depuis mars 2023, la version ST axée sur les performances est vendue en deux versions, car les clients peuvent choisir parmi deux moteurs à essence, à trois cylindres turbocompressés. Le plus petit, de 1,0 litre à l’hybridation douce possède 168 chevaux et 248 Newton-mètres de couple via une boîte automatique à double embrayage à sept rapports. La variante de 1,5 litre développe 197 ch et 320 Nm acheminés vers la route via une boîte de vitesses manuelle à six rapports.

 

Galerie: 2024 Ford Puma ST facelift photos espion