Les Hypercars de Porsche sont rares. La 918 Spyder est sortie en 2013, tandis que la Carrera GT a été lancée neuf ans plus tôt. Plus loin dans le temps, la 959 a vu le jour en 1986. En 2023, la firme a présenté en avant-première un modèle phare potentiel de Zuffenhausen. Dans le courant de l'année, une décision sera prise quant à la mise en production du concept. Si le feu vert est donné, il y aura un changement matériel majeur.

Lorsque la Mission X entièrement électrique a été dévoilée en juin 2023 pour célébrer le 75e anniversaire de Porsche, le concept a été présenté comme ayant une propulsion. Cependant, une voiture destinée à être commercialisée par la suite passerait à une configuration à quatre roues motrices. Non pas pour augmenter les performances, mais pour améliorer l'efficacité. Aussi bizarre que cela puisse paraître lorsqu'il s'agit d'une hypercar, c'est logique. Une configuration à traction intégrale augmenterait considérablement la récupération d'énergie, ce qui permettrait de réinjecter plus de jus dans la batterie et d'accroître l'autonomie.

Concept Porsche Mission X

Dans une interview accordée au magazine australien Which Car, Michael Behr, chef de projet de la Mission X, a expliqué pourquoi la transmission intégrale serait adoptée :

"C'est une voiture électrique et il faut une voiture à quatre roues motrices pour récupérer beaucoup d'énergie [pour la batterie] afin d'avoir une plus grande autonomie sur la Nordschleife, pas seulement pour un tour, mais peut-être pour trois tours."

Cela reste une autonomie extrêmement faible si l'on considère que le circuit fait un peu moins de 20 miles de long, et que trois tours représenteraient donc 62 km. Cependant, Behr parlait de trois tours effectués par un pilote qui sait ce qu'il fait et qui peut extraire chaque "goutte" ou plutôt "ion" de performance de la Mission X. Conduite à un rythme régulier, l'hypercar électrique aurait probablement une autonomie beaucoup plus élevée.

Cela dit, il est évident que Porsche ne souhaite pas intégrer une énorme batterie pour augmenter l'autonomie, car cela ajouterait du poids et nuirait aux performances. Il serait de toute façon difficile d'installer une batterie surdimensionnée puisque le concept ne mesurait que 4,5 mètres de long et qu'il y aurait donc des contraintes d'encombrement.

Dans le concept, la batterie était montée au centre, derrière les sièges, et disposait d'un système de refroidissement direct par huile. Porsche a développé la Mission X avec une architecture de système à 900 volts pour permettre des vitesses de charge deux fois plus rapides que la Taycan Turbo S. La berline électrique mise à jour supporte désormais une puissance de charge de 320 kW au lieu de 270 kW et peut recharger la batterie de 10 à 80 % en 18 minutes.

Au cours de la même interview, Behr a laissé entendre que la version de production serait probablement vendue uniquement avec une conduite à gauche afin de réduire les coûts. Il a ajouté qu'elle aurait plus d'espace pour la tête que la 918 Spyder, ce qui permettrait aux conducteurs de porter confortablement un casque. Cela sera possible grâce à des portes qui s'ouvrent vers le haut et vers l'avant, comme sur la 917 Le Mans, dont le verre incurvé se prolongeait sur le toit.

Le record sur le Nürburgring en ligne de mire

Porsche a déjà déclaré qu'elle n'approuverait la production de la Mission X que si elle répondait à certains critères. Elle doit générer plus de force portante que la 911 GT3 RS et présenter un rapport poids/puissance de 1 pour 1. En outre, elle doit doubler la vitesse de charge d'une Taycan Turbo S. Plus important encore, elle doit établir un record pour une voiture de série homologuée pour la route sur le circuit du Nürburgring. Le titre appartient actuellement à la Mercedes-AMG One avec un temps de 6 minutes et 35,18 secondes.

Porsche détient le record absolu sur l'enfer vert avec la 919 Hybrid Evoavec un temps incroyable de 5:19.55.