Comment naît une supercar modénaise ? Commençons par le premier épisode

La naissance d'une nouvelle supercar est toujours un moment excitant pour tous les passionnés qui l'attendent avec impatience. Pour un constructeur, c'est un véritable événement qu'il faut préparer, étudier, calibrer et expérimenter. S'il s'agit d'une nouvelle Maserati, tout prend une signification encore plus grande.

Dans les épisodes à suivre, vous découvrirez avec nous sur Motor1.com, comment un rêve appelé Maserati MC20 devient réalité. Vous ferez connaissance avec les personnes qui lui ont donné vie, de la conception de son moteur, aux essais virtuels puis réels, jusqu'à la production finale.

Il est désormais temps de lever le rideau sur cette aventure spectaculaire, en découvrant immédiatement celle qui a contribué à faire de MC, Maserati Corse, une légende.

MC12, le mythe absolu

C'est celle qui a permis au Trident Modénais de renouer avec la victoire sur les circuits du monde entier et, pour la MC20, elle ne peut être qu'une inspiration, même si les objectifs sont différents. Son nom en dit long : MC12, MC pour Maserati Corse, et 12 représentant le nombre de ses cylindres.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

La version Stradale ne sera produite qu'à 50 exemplaires, tandis que la version Corse ne sera produite qu'à 12 exemplaires : moteur V12 à 65°, 48 soupapes, double arbre à cames en tête, carter sec, boîte de vitesses et une puissance de 630 ch pour la Stradale et d'environ 750 ch pour la Corse.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

La Stradale ne pèse également que 1335 kg et dispose d'une monocoque en fibre de carbone, d'une suspension à biellettes avec triangles superposés à l'avant et à l'arrière, de jantes en magnésium avec pneus 245/35 à l'avant et 345/35 à l'arrière et de puissants freins Brembo.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune
Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune
Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

Vous en avez assez ? Nous espérons que non car, si cela est possible, la voiture que vous verrez - et, surtout, dont vous entendrez parler - dans ce premier épisode est encore plus rare et plus spéciale qu'une MC12 "normale". C'est pourquoi la personne qui vous la décrira ira bien au-delà des chiffres de sa fiche technique. Peut-être avez-vous deviné de qui il s'agit, mais le voir à l'œuvre dans notre vidéo sera une merveilleuse (re)découverte !

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

Nettuno, là où tout a commencé

Une technologie issue de la Formule 1 et une âme 100% Maserati, entièrement fabriquée à Modène. Le projet MC20 est né du moteur Nettuno (Neptune), et non l'inverse. Si l'on ajoute à cela le fait qu'il s'agit d'un nouvel hymne aux moteurs thermiques, on comprend encore mieux les énormes attentes que chacun nourrit à l'égard de cette merveille.

Ne vous méprenez pas, l'électrification viendra et Maserati innovera également dans ce domaine, mais assister aux premiers balbutiements d'un V6 sans précédent grondant dans le dialecte modénais, pardonnez le romantisme, mais cela a une toute autre saveur.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

Un V6 special

Dans cet épisode, nous allons faire connaissance avec les personnes qui ont immédiatement cru en l'architecture du Nettuno qui, comme vous le savez déjà, n'a pas grand-chose à voir avec les moteurs hautes performances déjà vus (et testés) sur la plus récente Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio.

Celui de la MC20 est un V6 de 3,0 litres à 90° avec lubrification par carter sec et développe 630 ch (ce chiffre ne vous rappelle rien ?) à 7500 tr/min et 730 Nm de couple à partir de 3000 tr/min avec une puissance spécifique de 210 ch par litre.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

Positionné très bas, touchant presque la route, le Nettuno a été créé dans le laboratoire d'innovation Maserati de Via Emilia Ovest, à Modène, où l'équipe de conception, en plus de son haut niveau d'expertise, a ajouté l'implication et la passion, dans le vrai style Motor Valley.

L'une des nombreuses caractéristiques du moteur Nettuno est le système innovant de combustion à préchambre à double bougie, un brevet qui provient de la F1 mais qui, sur la MC20, se retrouve pour la première fois sur une voiture de route. Cette solution très raffinée sera illustrée en détail dans l'une des parties les plus cruciales de ce premier épisode.

Maserati Corse, de MC12 à V6 Neptune

Alors, oui, le Nettuno peut être défini comme l'étincelle de tout le projet Maserati Corse 2020, mais vous apprendrez à connaître encore mieux la véritable passion que la société modénaise met dans chacune de ses créations dans les prochains épisodes.

Bon visionnage et à la semaine prochaine !