Ce modèle aura également le droit, plus tard, à une version Spider et une déclinaison électrifiée.

Ça fait un petit moment que vous attendiez des nouvelles venues de Modène ? Il aura fallu être patient, et ce n'est pas à grands coups de séries spéciales sur ses Levante et autres Ghibli que la firme italienne allait relancer la machine et l'engouement de ses fans. Il fallait donc quelque chose qui confirme en quelque sorte le lancement d'une nouvelle ère chez Maserati.

Et ce quelque chose, c'est une supercar dénommée MC20, une voiture qui pourrait être capable de rivaliser avec tout le gratin des sportives du monde entier. Comme son nom l'indique, la MC20 est en quelque sorte l'héritière de la fameuse MC12, MC pour "Maserati Corse" et 20 tout simplement parce que la voiture est dévoilée cette année et symbolise le renouveau de la firme au Trident. Un renouveau qui se remarque également par un logo légèrement remanié ainsi qu'une nouvelle police du lettrage de la marque.

Maserati MC20
Maserati MC20

Légèreté et puissance au programme

La Maserati MC20 qu'est-ce que c'est ? C'est un coupé bi-place avec un moteur en position centrale arrière. D'ici l'année prochaine, une version Spider, c'est-à-dire découvrable, viendra compléter le catalogue, tandis qu'en 2022, une version électrifiée viendra encore élever les performances de cette supercar déjà pleine de promesses. Cette dernière est déjà annoncée avec environ 380 kilomètres d'autonomie, un 0 à 100 km/h abattu en 2,8 secondes, un 0 à 200 km/h en 8,4 secondes et une vitesse de pointe de 310 km/h.

Mais avant la version électrique, attardons-nous sur celle qui est présentée aujourd'hui, c'est-à-dire cette version thermique animée par l'un des six cylindres les plus puissants du marché. Le V6 "Nettuno", c'est son nom, nous vous en avons déjà parlé au sein d'un précédent article. Il s'agit d'un bloc de 3,0 litres de cylindrée, gavé de deux turbos et d'un carter sec permettant de revendiquer 630 chevaux (à 7500 tr/min) et 730 Nm (de 3000 à 5500 tr/min).

Maserati MC20

"Ferrari a fait du bon boulot une nouvelle fois". Pas du tout, puisqu'il s'agit d'un moteur qui vient à 100 % des usines de Modène, développé et produit directement par le "Maserati Engine Lab" et qui dispose même de ses propres brevets. Maserati n'a donc aucun lien avec la firme de Maranello concernant le développement et la mise au point de ce V6 "Nettuno".

En matière de performances, c'est évidemment assez exceptionnel avec un 0 à 100 km/h annoncé en l'espace de 2,9 secondes, un 0 à 200 km/h en 8,8 secondes et une vitesse de pointe de 325 km/h. Avec seulement 1500 kilos sur la balance, la Maserati MC20 revendique un rapport poids/puissance de seulement 2,33 kg/ch. De quoi la placer aisément face à de redoutables concurrentes comme la Nissan GT-R Nismo, la Ford GT ou encore la Porsche 911 Turbo S, toutes les trois équipées également d'un six cylindres.

Maserati MC20
Maserati MC20

Avec du sang 100 % italien

Comme sur de nombreuses sportives extrêmes, il y a aussi un peu de Dallara puisque l'aérodynamique de la voiture a été façonnée au sein de la soufflerie du constructeur italien de voiture de course. Dallara a aussi travaillé avec Maserati pour le développement de la structure monocoque en fibre de carbone. Celle-ci est produite par TTA Adler, une société spécialisée dans les matériaux composites qui a notamment contribué au développement des structures des Ferrari LaFerrari et Alfa Romeo 4C.

La Maserati MC20 dispose d'une suspension à double triangulation et de barres anti-roulis. Les jantes de 20 pouces sont encerclées de pneumatiques Bridgestone 245/35 ZR20 à l'avant et 305/30 ZR20 à l'arrière. Les freins sont issus de chez Brembo, avec des disques ventilés de 380 millimètres à l'avant et de 350 millimètres à l'arrière sur lesquels agissent des étriers à six et quatre pistons. 

L'essieu arrière est équipé d'un différentiel mécanique à glissement limité et, en option, vous pouvez aussi avoir un différentiel électronique. La boîte de vitesses est une boîte robotisée double embrayage à huit rapports. Les deux derniers rapports ont été surmultipliés pour d'évidentes raisons d'homologation et d'émissions de CO2.

Maserati MC20

Comme un air de déjà vu ?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la Maserati MC20 n'est pas un petit morceau puisqu'elle mesure tout de même 4,66 mètres de long, 1,96 mètre de large et 1,22 mètre de haut. Des dimensions qui la rapprochent de la Ferrari F8 Tributo à titre de comparaison. Pour charger les bagages, il y a un double compartiment avec 47 litres à l'avant et 101 litres à l'arrière. Les portes à ouverture en élytre s'ouvrent verticalement, vers le haut et vers l'avant.

Esthétiquement, vous aurez peut-être remarqué l'absence d'éléments aérodynamiques trop marqués. Les ingénieurs ont préféré conserver une certaine fluidité en utilisant plutôt un fond caréné et des entrées d'air au niveau du capot. Le dessin reste donc relativement fluide et n'est pas sans rappeler la Jaguar F-Type de première génération mélangée à un peu de Rimac C_Two.

Maserati MC20

Tout pour le sport

À l'intérieur, vous noterez d'emblée l'évidente filiation avec l'habitacle de l'Alpine A110. Est-ce volontaire ? Rien est moins sûr. Les matériaux sont toutefois plus nobles par rapport à ceux de la petite Française, en témoigne la présence de fibre de carbone apparente ou encore d'Alcantara. Maserati a opté également pour une sellerie noire afin d'éviter les reflets. Les sièges sont fournis par un spécialiste du domaine, à savoir l'équipementier Sabelt.

Maserati MC20
Maserati MC20

Le rétroviseur central est numérique et est connecté à une caméra située à l'arrière. Maserati a intégré au centre un écran tactile de 10,25 pouces jumelé à un système d'instrumentation numérique. L'ergonomie des écrans est assez minimaliste et donne uniquement les bonnes informations nécessaires à la conduite, dynamique ou pas, de la MC20.

Maserati MC20

Au premier plan, au niveau de la console centrale, la firme au Trident a mis en évidence le sélecteur de modes de conduite. Cette commande rotative est, par défaut, placée sur le mode "GT" qui n'est autre que le mode de conduite le plus sage. Trois autres modes sont disponibles, à savoir "Sport", "Corsa" et "ESC off". Il y a également un mode "Wet" pour la conduite sur route mouillée.

Pour le moment, Maserati n'a pas encore donné d'information concernant les disponibilités et les tarifs de sa nouvelle supercar. 

Galerie: Maserati MC20 (2020)