Son chauffeur a du souci à se faire !

Alors que la conduite autonome est au centre de toutes les attentions avec la tenue actuellement du CES 2017 de Las Vegas, la grand-messe de l'électronique et des nouvelles technologies, Carlos Ghosn a fait un petit détour par la Silicon Valley, en Californie, pour visiter le centre de recherche de l'Alliance Renault-Nissan. Et s'offrir une balade "au volant" d'une voiture 100% autonome !

Lire aussi:

C'était la première fois que le PDG de l'Alliance se retrouvait à la place du conducteur d'une voiture qui conduit toute seule. Sur des routes publiques, en pleine circulation qui plus est ! En l'occurence, le prototype était une Infiniti Q50S, bardée de capteurs et radars en tout genres qui lui permettent de rouler seule. Et force est de constater que le dirigeant s'est montré à la fois confiant et rassuré des avancées technologiques en la matière. "Nous avons roulé en ville, sur l'autoroute, avec de nombreux autres usagers nous passant par la droite ou par la gauche, et la voiture s'en est très bien sortie" explique Carlos Ghosn en sortant de la voiture. "Très douce, très confortable, très relaxante, sans stress, je suis très confiant quant à cette technologie et sur le fait que quand nous la mettrons sur le marché, elle se sera encore améliorée".

"Être les premiers sur le marché"

Si le but est de pouvoir lancer une voiture autonome dès 2020, Carlos Ghosn explique surtout vouloir être le premier sur le créneau. "Nous étions les premiers à nous lancer dans l'électrique, et maintenant tout le monde suit. Nous étions les premiers à annoncer notre volonté de développer l'autonome, et maintenant tout le monde s'y met. Nous avons commencé tôt, nous avons vu quelque chose que personne n'avait vu. (...) Le plus important, ce n'est pas tant l'effet d'annonce, c'est d'être les premiers sur le marché ! Quand on pense électrique, on pense Nissan. On aimerait maintenant que quand on pense voiture autonome, on pense aussi Nissan. Mais il va y avoir de la concurrence, de la compétition !"

Lire aussi:

Carlos Ghosn conduit une Infiniti Q50 autonome