Pour encaisser plus de puissance ?

Toute proportion gardée, le branche N est un peu chez Hyundai l'équivalent d'un AMG ou d'un M chez Mercedes et BMW. Comprenez donc que ce département a pour mission de dévergonder certains modèles de la gamme sud-coréenne, qui n'est pas vraiment reconnue pour ses performances (c'est un euphémisme).

Présentée le 13 juillet dernier, l'30 N marque le début de cette offensive. Cette compacte sportive ne se déguste qu'en traction, en tout cas pour le moment. Car Hyundai N s'intéresse aussi à la transmission intégrale, comme l'a confirmé Albert Biermann. "Nous avons testé les quatre roues motrices", a-t-il en effet indiqué, avant de préciser toutefois qu'il n'y avait rien de concret pour l'instant.

Hyundai i30 N
Hyundai i30 N

En fait, l'Allemand s'est semble-t-il amusé à souffler le chaud et le froid : "Les gens ont besoin de temps pour découvrir N et comprendre ce que c'est. Peut-être que plus tard, nous pourrons ajouter des choses comme ça. Il y a des prototypes et ce n'est pas une grosse affaire". En ce qui concerne un éventuel gain de puissance de l'i30 N, Albert Biermann a entretenu le même flou artistique. En bref, tout est possible mais rien n'est arrêté. 

En revanche, l'arrivée d'une boîte automatique avec palettes au volant est bel et bien prévue, et de façon plus claire. Elle ne signera pas pour autant l'arrêt de mort de la transmission manuelle.

Source : Top Gear

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand