Nous l'espérions pourtant. À tort donc.

Citroën a depuis bien longtemps abandonné le marché des petites sportives. En fait, depuis l'avènement de la C3 en 2002, on cherche en vain une petite bombinette capable de rivaliser avec une Peugeot 208 GTi ou une Volkswagen Polo du même tonneau.

Malgré tout, on se disait que les choses pouvaient changer avec la troisième génération de C3. Linda Jackson, la présidente de la marque au double chevron, laissait même entendre à demi-mot qu'une déclinaison sportive vaguement dérivée de la C3 WRC était envisageable. Bref, l'espoir était permis (nous avions d'ailleurs imaginé la voiture). Il ne l'est plus aujourd'hui.

Retrouvez nos essais:

Citroen C3 VTS

Xavier Peugeot vient en effet de clarifier la situation. Celui qui occupe le poste de directeur produit de Citroën a déclaré : "Nous pourrions probablement proposer quelque-chose d'un peu plus puissant, mais il est plus important de nous concentrer sur notre nouvelle stratégie de marque, le confort". Linda Jackson a de son côté déclaré que les voitures sportives n'étaient pas dans l'ADN de Citroën. 

La C3 et plus globalement toutes les Citroën du marché devraient donc rester très sages sur le plan mécanique. Actuellement, la version la plus puissante de la citadine offre timidement 110 chevaux et n'a donc pas la moindre velléité sportive. A contrario, une Peugeot 208, qui partage pourtant à peu près tout avec la C3, peut elle profiter d'un 1,6 litre THP de 208 chevaux.

Source : Top Gear

Vous aimerez aussi :