Il s'agira de l'une des trois Ferrari révélées avant la fin de l'année 2019.

L'année 2019 est une année riche pour Ferrari avec pas moins de cinq lancements. Nous connaissons déjà la F8 Tributo et la SF90 Stradale, deux modèles officiellement présentés. Sans surprise, à la rentrée, nous découvrirons sans doute la 812 Superfast Spider et encore deux autres modèles à la fin de l'année. Comme l'avait annoncé il y a quelques semaines Enrico Galliera, le Directeur commercial et marketing de chez Ferrari, la firme transalpine souhaite être moins prévisible. De ce fait, Ferrari devrait s'immiscer dans de nouveaux segments à l'avenir. Sans en connaître les contours, Ferrari devrait lancer une nouvelle GT au mois de novembre prochain d'après ce qu'à pu laisser entendre John Elkann, le Président de Ferrari, à nos confrères de chez Reuters à l'occasion du Concours d'Élégance de Pebble Beach qui s'est tenu le week-end dernier.

Ça fait un petit moment que les rumeurs concernant une "petite" GT chez Ferrari voguent sur la toile, sans jamais aucune déclaration officielle de la part de Ferrari. Néanmoins, avec beaucoup de sous-entendus venant des grands pontes à la tête de la marque, on en arrive à cette conclusion. Les déclarations de John Elkann portent avant tout sur un élargissement de la gamme. Nous pouvons donc exclure d'emblée le remplacement de l'actuelle GTC4Lusso par un autre modèle. Il devrait s'agir d'une voiture entièrement nouvelle et assez proche de la Portofino qui constitue aujourd'hui "l'entrée de gamme" chez Ferrari. Certains énoncent l'arrivée d'un petit Coupé équipé d'un V6 puisque les ingénieurs de la marque travaillent sur le développement justement d'un six cylindres. Quant à parler d'une nouvelle Dino, ça reste un peut prématuré mais cela peut en prendre le chemin. L'orientation de la voiture devrait être d'une manière générale plus "touristique" et moins sportive qu'une F8 Tributo.

Sans vouloir atteindre les volumes de ventes de Porsche et ses 250'000 voitures vendues à travers le monde l'an passé, Ferrari souhaite augmenter ses ventes tout en conservant une sorte d'exclusivité pour l'ensemble de ses modèles. Cela passe donc par un élargissement logique de la gamme mais aussi un contrôle précis de la distribution de ses modèles, dans tous les cas régis par les capacités plus ou moins restreintes des ateliers de Maranello. "C'est notre stratégie pour l'avenir", avait déclaré Enrico Galliera. "Nous grandirons sans pousser un seul et unique modèle. Nous enregistrerons une croissance à travers de nouveaux segments. Et nous prévoyons de poursuivre notre croissance avec les modèles haut de gamme, notamment avec la SF90, dont le prix est 25 % plus élevé que le reste de la gamme."

'