Le coronavirus oblige Seat, Renault et Nissan à suspendre leur activité.

Après l'Italie, l'Espagne est le pays européen le plus touché par l'épidémie de coronavirus. Le pays est en confinement, ce qui touche les personnes, mais aussi, les entreprises, y compris SEAT, Renault et Nissan. Selon Automotive News Europe, les trois marques ont décidé de baisser les rideaux en raison de divers problèmes avec les fournisseurs 

SEAT est le premier à stopper son activité

D'après les informations recueillies sur Reuters, Matias Carnero, dirigeant syndical de SEAT, l'usine de Martorell ferme pour une période indéterminée. Les pièces des fournisseurs n'arrivent plus dans les usines du constructeur espagnol, ce qui rend impossible la poursuite de la fabrication de voitures. Cet arrêt concerne environ 7000 personnes qui, selon Automotive News, pourrait entraîner des licenciements ou un chômage partiel. 

Les usines de Nissan et de Renault à l'arrêt

Les lignes de production de l'usine Nissan de Barcelone se sont arrêtées vendredi dernier. Nissan ne recevait plus les roues de son fournisseur basé à Odena (Barcelone).Toutefois, la fermeture ne devrait durer que quelques jours et concernera environ 3000 travailleurs.

Les arrêts dans les usines Renault de Palencia et de Valladolid devraient également durer quelques jours, laissant environ 6000 personnes à la maison.