Si les rappels concernent, en général, les véhicules récents, certains modèles plus anciens peuvent aussi être concernés.

Il n'est pas rare de voir certains constructeurs enregistrer des campagnes de rappel, plus ou moins importantes, concernant certains défauts à corriger. Aujourd'hui, c'est une campagne de rappel pour le moins insolite qui vient d'être mise en lumière puisqu'elle concerne des modèles âgés de plus de vingt ans.

En effet, Volkswagen vient de rappeler, en Allemagne, pas moins de 4100 exemplaires de Passat de cinquième génération et de Golf Cabriolet de troisième génération, assemblées entre 1997 et 1999. Le problème en question ? Les airbags, comme souvent, notamment depuis le scandale qui a éclaté avec les défauts d'airbags de l'équipementier Takata.

Le KBA (Autorité fédérale des transports routiers) a ainsi dévoilé d'éventuels problèmes d'airbag sur les modèles précités. Il s'agirait d'un joint défectueux qui empêcherait le coussin de gonfler convenablement en cas d'accidents.

Évidemment, en raison de l'âge avancé des véhicules concernés, toute la difficulté pour Volkswagen sera de retrouver les propriétaires, qui ont sans doute changé depuis la première acquisition de la voiture. Les propriétaires des modèles sont donc invités par le KBA à prendre contact avec une concession Volkswagen pour régler ce problème.