Au cas où vous ne l'aurez peut-être pas remarqué, derrière cet immense aileron se cache une Porsche 911 GT3 RS.

Ce n'est pas la première fois que nous apercevons la future Porsche 911 GT3 RS. Même avant la présentation officielle de sa petite sœur, la GT3, la plus délurée des 911 atmosphériques faisait déjà le show, à peine camouflée. Le show, le mot est plutôt bien choisi, puisque cette 911 bénéficie d'attributs aérodynamiques absolument impressionnants, en témoigne cet aileron démesuré qui semble sorti tout droit le l'univers de la compétition.

Andreas Preuninger, le patron de la gamme GT chez Porsche, l'avait déjà affirmé lors de la présentation de la GT3 : pour marquer une vraie différence avec la génération précédente, ce n'est pas au niveau mécanique que cela va se jouer, mais plutôt au niveau de l'aérodynamisme. Preuve en est puisque la nouvelle 911 GT3 développe 510 chevaux, soit "seulement" dix petits chevaux de plus que l'ancienne GT3. La recette devrait rester inchangée pour la future GT3 RS avec un flat-six 4,0 litres atmosphérique de 530 chevaux, soit dix chevaux de plus que la 911 (991.2) GT3 RS.

Porsche 911 GT3 RS photo espion

S'il ne se passera pas grand-chose sous le capot, hormis quelques équidés supplémentaires, c'est surtout au niveau de la carrosserie que tout va changer. Comme énoncé plus haut, l'aileron semble emprunté à la 911 GT3 Cup, tandis que le bouclier avant, le capot ou encore les ailes avant auront le droit à des prises d'air béantes. Au niveau du châssis, les suspensions seront encore rigidifiées, les mouvements de caisse annihilés et le train avant devrait aussi recevoir le même système que la nouvelle GT3, avec une double triangulation empruntée à la GT3 Cup.

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS aura le droit à une boîte de vitesses PDK à huit rapports qui se chargera de distribuer la puissance aux seules roues arrière. Contrairement à la GT3, il n'y aura pas de boîte manuelle disponible au catalogue. La présentation devrait intervenir d'ici la fin de l'année ou, au plus tard, au début de l'année prochaine pour une commercialisation qui suivra, comme d'habitude chez Porsche, deux à trois mois plus tard.

Galerie: Photos espion - Porsche 911 GT3 RS