La seconde génération du SUV de segment C français devrait débuter sa carrière dès l'an prochain.

Le Renault Kadjar de première génération est commercialisé depuis juin 2015. Ce modèle était taillé pour aller chercher quelques records de ventes. Mais, malheureusement pour Renault, un an plus tard, un véritable raz-de-marée s'est abattu sur le segment des SUV avec la seconde génération du Peugeot 3008 qui, grâce au coup de crayon de Gilles Vidal, a tout emporté sur son passage.

Le 3008 est rapidement devenu l'une des Peugeot les plus vendues, bien au-delà des espérances de la firme au Lion. Évidemment, ça n'a pas fait les affaires du Renault Kadjar, qui a évolué durant toute sa carrière dans l'ombre du 3008. En matière de ventes, c'est encore plus éloquent puisque l'année dernière, en France, il s'écoulait encore 45'165 Peugeot 3008 contre seulement 19'679 Renault Kadjar.

Pour faire face au Peugeot 3008, qui vient de s'offrir un restylage et de nouvelles motorisations hybrides rechargeables, Renault va devoir mettre les bouchées doubles avec la prochaine génération de son Kadjar prévue pour 2022. Il va surtout falloir mettre à jour les motorisations, puisque le Kadjar actuel se contente toujours de blocs uniquement thermiques. Le prochain modèle reposera sur la nouvelle plateforme de l'Alliance, à savoir la CMF/C-D, que le nouveau Nissan Qashqai vient d'inaugurer.

Photos espion - Renault Kadjar (2022)

Cela veut donc dire qu'il y aura de nouveaux moteurs, avec l'arrivée en masse de blocs hybrides, rechargeables ou pas, d’un nouveau trois cylindres turbo essence sur l’hybride rechargeable, et la potentielle suppression du diesel. Outre les motorisations, cette nouvelle architecture permettra aussi l'incorporation de nouvelles aides à la conduite plus modernes. Le Kadjar pourrait aussi arriver en sept places pour concurrencer les Peugeot 5008 et autres Volkswagen Tiguan Allspace. Si l'arrivée d'une version sept places se confirme, cela pourrait entraîner la fin du Koleos.

Le premier critère d'achat pour une voiture étant le style, il va y avoir du travail pour Renault avant de faire de l'ombre au 3008. Ainsi, les équipes du design de Renault (chapeautées désormais par Gilles Vidal, ça ne s'invente pas) devraient opter pour un style moins consensuel et plus agressif. Les prototypes débusqués sont encore beaucoup trop camouflés pour nous donner une petite idée des formes définitives du modèle. Le Kadjar de seconde génération devrait avoir le droit à une calandre plus imposante et de nouvelles optiques en forme de "C".

À l'arrière, les changements seront aussi significatifs avec une chute de toit plus progressive, sans atteindre celle du Renault Arkana, qui se veut être un "vrai" SUV coupé. Nous devrions découvrir les premières esquisses du futur Kadjar d'ici les prochains mois, avant un début de commercialisation qui devrait intervenir dès l'année prochaine, sept ans après le lancement de la première génération.