Lamborghini a de quoi s'occuper en ce moment car en plus de lancer la supercar hybride rechargeable, appelée Revuelto, et de mettre une touche finale à l'Urus, la marque italienne teste également la remplaçante de Huracan. Pour la première fois, des paparazzis automobiles ont réussi à se rapprocher du bébé Lambo en cours de test sur la voie publique. Étonnamment, il semblerait que nous ayons affaire à un prototype portant la carrosserie de production plutôt qu'à une première mule d'essai avec des apeindices provisoires.

Galerie: 2024 Lamborghini Urus Hybrid

La Gallardo et l’Aventador en invités surprises ?

On repère dès le départ les autocollants jaunes "haute tension" qui indiquent qu'il s'agit d'un véhicule d'essai avec un groupe moto-propulseur hybride. Avec un brin d’humour, Lamborghini a collé des autocollants sur les phares pour essayer de tromper l'œil non averti que la voiture a des phares semblables à la Gallardo. Regardez de plus près et vous verrez que les véritables phares sont situées plus bas. Le pare-chocs avant avec ses prises d'air massives intègre aussi des feux diurnes.

Photo espion de remplacement de la Lamborghini Huracan 2025

Une contre-façon supplémentaire peut être trouvée à l'arrière où les feux semblent avoir été tirés de l'Aventador. Cependant, il y a des découpes dans l'autocollant qui révèlent ces vrais feux, comme à l’avant.

Photo espion de remplacement de la Lamborghini Huracan 2025

Le diffuseur massif avec ses longues ailettes verticales n'est pas entouré d'un pare-chocs plein, ce qui nous permet de voir les gros pneus arrière. On ne sait pas s'il s'agit de l'aspect final ou si le prototype n’est pas doté de certaines parties de l'arrière qui n’apparaitrons que plus tard. À la manière typique des supercars, la visibilité vers l'extérieur semble loin d'être idéale, cependant, il y a beaucoup de camouflage dans cette zone, donc ce "déguisement" pourrait nous jouer des tours. 

Place au bi-turbo

Sous le capot, le moteur de 5,2 litres a été retiré. À sa place, il y aura un hybride, probablement un V8 bi-turbo, mais rien n'est officiel à ce stade. Ces turbocompresseurs seraient programmés pour prendre vie à 7 000 tr/min, donc en dessous de ce seuil, le successeur de l'Huracan se comportera comme une supercar à aspiration naturelle. La rumeur dit que le V8 aura une ligne rouge de 10 000 tr/min.

Galerie: La Lamborghini Revuelto au Salon de Shanghai 2023

Lamborghini a déjà annoncé que la transmission automatique transversale à double embrayage et à huit rapports de la Revuelto sera utilisée dans ce modèle "inférieur". Ce dernier aurait aussi une transmission intégrale.

Lamborghini, qui développe cette nouvelle voiture sans l’aide d’Audi, présentera sa nouvelle monture au plus tard en 2024. Entre-temps, la marque a annoncé que les dernières Huracan ont été vendus. Il va falloir, dorénavant, se montrer patient.

Galerie: La remplaçante de la Lamborghini Huracan en photos