La dépréciation, ou perte de valeur, est l'un des facteurs les plus importants à prendre en compte lors de l'achat d'une nouvelle voiture. iSeeCars a analysé les données de plus d'un million de ventes de voitures entre novembre 2022 et octobre 2023 et a découvert quels sont les véhicules qui se déprécient le plus. Il n'y a pas de surprise, les marques de luxe sont celles qui perdent le plus de valeur au fil du temps. 

1. Maserati Quattroporte

Maserati Quattroporte

Dépréciation moyenne après cinq ans : 64,5 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 90 588

Les berlines de luxe sont connues pour perdre beaucoup de valeur au fil du temps. Il n'est donc pas surprenant de voir la Maserati Quattroporte en tête des listes d'iSeeCars, perdant en moyenne 64,5 % de sa valeur au bout de cinq ans. Nous soupçonnons que la fiabilité à long terme, loin d'être excellente, et l'appareillage de commande Chrysler ont beaucoup à voir avec la position de tête de la Quattroporte. 

2. BMW Série 7

2022 BMW i7

Dépréciation moyenne après cinq ans : 61,8 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 72 444

La BMW Série 7, le vaisseau amiral de la Bavière, perd en moyenne 61,8 % de sa valeur sur cinq ans, selon iSeeCars. C'est pire que n'importe quelle Mercedes-Benz ou Audi, preuve que le design polarisant et la technologie la plus récente ne peuvent vous mener que jusqu'à un certain point.

3. Maserati Ghibli

Photo - Maserati Ghibli MC Edition

Dépréciation moyenne après cinq ans : 61,3 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 58 623

La Maserati Ghibli partage beaucoup de choses avec sa grande sœur, la Quattroporte, ce qui se traduit par une courbe de dépréciation tout aussi atroce. iSeeCars a découvert que les Ghiblis perdent en moyenne 61,3 % de leur valeur après cinq ans. Si c'est une mauvaise nouvelle pour les acheteurs de Ghiblis neuves, c'est une excellente nouvelle pour ceux qui veulent économiser de l'argent sur une berline italienne performante en l'achetant d'occasion.

4. BMW Série 5 hybride

2023 BMW 5 Series Hybrid

Dépréciation moyenne après cinq ans : 58,8 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 37 975

Les berlines de luxe dominent la course à la dépréciation grâce à la BMW Série 5, en particulier la version hybride, selon iSeeCars. D'après les données, la Série 5 hybride perd 58,8 % de sa valeur en moyenne après cinq ans. Il s'agit d'une baisse considérable pour ce qui est un véhicule relativement normal, en particulier une version qui affiche le meilleur rendement énergétique de la gamme. 

5. Cadillac Escalade ESV

2024 Cadillac Escalade ESV

Dépréciation moyenne après cinq ans : 58,5 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 63 885

Malgré son nom luxueux, il est un peu surprenant de voir le Cadillac Escalade ESV si haut dans cette liste. Bien qu'il soit doté des technologies les plus récentes et de matériaux de la plus haute qualité, l'Escalade à empattement long demeure un SUV utilitaire, avec beaucoup d'espace pour les sièges et le chargement. De plus, il peut remorquer plus de 3628 kg. Malgré son utilité, l'Escalade ESV perd en moyenne 58,5 % de sa valeur après cinq ans. 

6. BMW X5

2024 BMW X5

Dépréciation moyenne après cinq ans : 58,2 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 44 828

Le BMW X5 est l'un des meilleurs véhicules que BMW fabrique actuellement, mais il n'est pas à l'abri de la dépréciation. Selon iSeeCars, le X5 perd en moyenne 58,2 % de sa valeur après cinq ans, ce qui le place au même niveau que son frère hybride de la Série 5. Si vous êtes sur le marché, nous vous conseillons de l'acheter d'occasion pour éviter d'en subir vous-même la dépréciation.

7. Infiniti QX80

Infiniti QX80

Dépréciation moyenne après cinq ans : 58,1 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 47 399

L'Infiniti QX80 partage la majeure partie de son architecture avec le Nissan Armada, moins cher, mais sa carrosserie est différente et les matériaux utilisés à l'intérieur sont plus raffinés. Comme il s'agit d'une marque de luxe, nous ne sommes pas vraiment choqués par la dépréciation moyenne de 58,1 % du QX80 sur cinq ans, malgré ses capacités en tant que SUV pouvant remorqué.

8. Maserati Levante

2022 Maserati Levante Modena

Dépréciation moyenne après cinq ans : 57,8 %
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 55 858

Le Levante surpasse ses frères et sœurs berlines sur la courbe de dépréciation simplement parce que sa carrosserie SUV est plus utile. Bien sûr, le Levante reste assez mauvais dans le grand schéma des voitures neuves, avec une moyenne de 57,8 % de sa valeur perdue après cinq ans, selon iSeeCars. S'il y a une leçon à retenir après avoir lu cette liste, c'est qu'il faut éviter d'acheter des Maserati neuves.

9. Jaguar XF

Jaguar XF

Dépréciation moyenne après cinq ans : 57,6 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 39 720

Les Jaguar sont généralement à la traîne par rapport à leurs homologues allemands en matière de valeur résiduelle, et la Jaguar XF, concurrente de la Série 5, en est le principal exemple. Selon les recherches d'iSeeCars, la XF perd en moyenne 57,6 % de sa valeur après cinq ans. Il s'agit d'une dépréciation considérable pour une voiture qui sera très probablement le seul véhicule d'une personne. L'achat d'une voiture d'occasion est une bonne solution, mais nous vous recommandons également d'acheter une garantie. 

10. Audi A7

2020 Audi A7 Sportback E Quattro

Dépréciation moyenne après cinq ans : 57,2 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 48 917

L'Audi A7 est l'une des plus jolies voitures à quatre portes en vente aujourd'hui. L'esthétique de la voiture n'a cependant pas pu la sauver de la lourde courbe de dépréciation de la marque allemande, puisque iSeeCars rapporte une perte de valeur moyenne de 57,2 % sur cinq ans. Être le deuxième ou le troisième propriétaire peut être un bon moyen d'accéder à la propriété de l'A7 sans subir une dépréciation aussi importante, bien que toute cette technologie de pointe soit coûteuse à maintenir en service une fois la garantie expirée. Il convient donc d'être prudent. 

11. Audi Q7

Audi Q7

Dépréciation moyenne après cinq ans : 56,8 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 41 731

Le plus grand SUV d'Audi, le Q7, suit de près l'A7 quatre portes, iSeeCars ayant découvert une perte de valeur moyenne de 56,8 % sur cinq ans. Vous pouvez éviter cette perte en achetant un véhicule d'occasion, mais nous vous conseillons d'éviter les modèles équipés de la suspension pneumatique et des quatre roues directrices en option, car ces systèmes peuvent rapidement devenir coûteux à entretenir au fur et à mesure que le véhicule vieillit.

12. Cadillac Escalade

2021 Cadillac Escalade Exterior

Dépréciation moyenne après cinq ans : 56,5 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 59 093

Le Cadillac Escalade de longueur normale rejoint le ESV à empattement long parmi les véhicules qui se déprécient le plus, mais il apparaît bien plus loin dans la liste, perdant 56,5 % de sa valeur en moyenne après cinq ans, selon iSeeCars. Cela représente tout de même plus de la moitié de sa valeur d'origine, ce qui est énorme compte tenu du prix de départ élevé de l'Escalade.

13. Audi A6

Audi A6 and A7 new equipment lines (2023)

Dépréciation moyenne après cinq ans : 56,3 %
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 38 252

L'Audi A6 partage la grande majorité de ses bases avec l'A7 fastback, plus haut dans cette liste, et il n'est donc pas surprenant de la voir apparaître ici aussi. Même les meilleures berlines de luxe allemandes ne peuvent éviter une dépréciation importante une fois qu'elles quittent le terrain du concessionnaire, et selon iSeeCars, l'A6 subit une dépréciation de 56,3 % en moyenne après cinq ans, une dépréciation brutale.

14. Volvo S90

Volvo S90

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,8 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 35 365

La Volvo S90 n'est pas allemande, mais il s'agit tout de même d'une grande berline très complexe provenant d'un pays européen. Comme iSeeCars l'a découvert, le marché ne fait pas de distinction, la S90 perdant en moyenne 55,8 % de sa valeur après cinq ans. On pourrait penser qu'une voiture à l'allure aussi intemporelle et au design intérieur aussi merveilleux pourrait conserver sa valeur, mais on se trompe.

15. Nissan Armada

2023 Nissan Armada

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,7 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 36 875

Les capacités du Nissan Armada en tant que SUV à trois rangées capable de tout faire sont indéniables, mais contrairement à certains de ses concurrents, il n'est pas aussi réputé pour sa fiabilité à long terme. C'est probablement ce qui explique l'effondrement de sa valeur après cinq ans en moyenne, 55,7 % pour être précis, selon iSeeCars.

16. Mercedes-Benz Classe S

Mercedes S-Class 400d (2021) in test

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,7 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 70 563

La Mercedes-Benz Classe S est la meilleure berline de luxe qui soit, mais cela ne l'empêche pas de perdre de la valeur au fil du temps. Bien qu'elle ne soit pas aussi mauvaise que sa rivale de marque BMW, la Classe S souffre toujours d'une baisse de valeur de 55,7 % en moyenne après cinq ans, selon iSeeCars

17. Lincoln Navigator L

2024 Lincoln Navigator

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,5 %
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 57 224

La courbe de dépréciation du Lincoln Navigator L est la preuve que même si vous évitez d'acheter une marque européenne, une marque de luxe vous tirera vers le bas. Selon iSeeCars, ce SUV à empattement long et à carrosserie sur cadre perd en moyenne 55,5 % de sa valeur après cinq ans. Si vous voulez vraiment en acheter un, nous vous conseillons de le faire d'occasion.

18. Mercedes-Benz GLS

Mercedes-Benz GLS

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,5 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 54 523

Le Mercedes-Benz GLS est le plus gros SUV du constructeur allemand, avec trois rangées de sièges de série et une capacité de remorquage allant jusqu'à 3492 kg. Il est également équipé de série d'une transmission intégrale et d'une suspension pneumatique. Nous soupçonnons que les ressorts fantaisistes et la multitude d'autres caractéristiques techniques pourraient être à l'origine de la baisse de valeur de 55,5 % en moyenne après cinq ans, selon iSeeCars. Le remplacement de ces équipements ne doit pas être bon marché une fois qu'ils sont défectueux. 

19. Tesla Model S

Tesla Model S

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,5 %.
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 60 145

Les voitures électriques ont tendance à perdre de la valeur simplement parce que la technologie évolue très rapidement. Ce qui était autrefois la technologie la plus récente et la plus avancée en matière de groupe motopropulseur peut être complètement dépassé l'année suivante. Tesla a beau mettre régulièrement à jour la technologie sous la peau de la Model S, il est impossible de cacher le vieillissement de son design. iSeeCars fait état d'une perte de valeur moyenne de 55,5 % sur une période de cinq ans.

20. BMW Série 5

2023 BMW 5 series sedan

Dépréciation moyenne après cinq ans : 55,3 %
Différence de prix moyenne par rapport au PDSF : 39 856

La BMW Série 5 hybride n'est pas la seule version de la berline du constructeur à figurer sur cette liste. La Série 5 normale suit avec une dépréciation moyenne de 55,3 % après cinq ans, selon iSeeCars. Avec de nombreuses pièces coûteuses à remplacer et des technologies bientôt obsolètes à l'intérieur, nous ne sommes guère surpris.