Les voitures chinoises qui débarquent en Europe sont encore à mi-chemin entre les promesses faites et la réalité. Elles sont présentéss comme des produits révolutionnaires pour le marché européen, mais en fin de compte, des détails conduisent à de mauvais résultats de vente.

Mais les marques et les entreprises d’Extrême-Orient ne se lassent pas. L’année 2024 sera donc, plus que jamais, marquée par de nombreux nouveaux arrivants en provenance de la Chine, surtout dans le segment des SUV. Le moment est venu de vous les présenter, qu’il s’agisse de moteurs à essence, de voitures hybrides rechargeables ou de modèles électriques.

BYD Sceau U

byd-seal-u

Le BYD Seal U n’est plus complètement nouveau en Chine, puisqu’il est vendu sous le nom de Song Plus depuis 2020. Avec le lifting de 2023, il est arrivé en Europe comme un SUV très moderne avec une longueur de plus de 4,70 mètres, avec un motorisation hybride rechargeable ou électrique.

Le BYD Seal U DM-i est la version hybride rechargeable qui sera lancée sur plusieurs marchés européens ce printemps. Il dispose de cinq places, d'un moteur essence de 1,5 litre et d'un moteur électrique de 197 ch. Le BYD Seal U électrique est toujours doté d'une traction avant, de 218 ch, d'une batterie de 71,8 kWh et d'une autonomie de 420 km (cycle WLTP). Les prix ne sont pas encore connus mais on peut s’attendre à une somme de départ aux alentours de 42 000 euros.

GWM Wey 05

gwm-wey-05

Avec le GWM Wey 05, Great Wall Motor renouvelle son offre et change le nom du Wey Coffee 01. Toutefois, le fond reste inchangé avec une longueur de 4,87 mètres et un moteur hybride rechargeable qui promet une autonomie électrique de 146 km, ce qui constitue un record pour l'Europe.

Le Wey 05 arrive bientôt sur les marchés du Vieux Continent, avec un moteur essence de 2,0 litres et des moteurs électriques totalisant 476 ch et une batterie de 39,67 kWh. Les prix, encore officieux, devraient démarrer à moins de 56 000 euros.

Nio EL6

nio-el6

Le Nio EL6 (disponible sur le marché sous le nom d'ES6 en Chine) semble également prometteur. Il s’agit d’un nouveau SUV électrique de 4,86 mètres de long, capable de remplacer automatiquement une batterie déchargée par une batterie chargée en quatre minutes dans l'une des 27 stations d'échange de Nio (en mars 2024) à travers l'Europe.

Ce grand SUV dispose de deux moteurs électriques, de 489 ch et d'une transmission intégrale, avec une batterie de 75 ou 100 kWh censée permettre une autonomie allant jusqu'à 529 km. En Allemagne, le Nio EL6 est vendu au prix de base de 53 500 euros sans batterie (il n’est pas encore disponible en France). 

Omoda 5

omoda-5

Le lancement de l'Omoda 5, le SUV essence ou électrique qui lance la nouvelle gamme de la marque Chery, commence en Italie et en Espagne. Ce modèle mesure 4,40 mètres de long et se caractérise par sa forme SUV coupé. Il présente un intérieur à la fois technologique et minimaliste.

La version essence est propulsée par un moteur turbo de 1,6 litre développant 197 ch (185 ch en Espagne), associé à une traction avant et une DSG à 7 rapports. En Espagne, le prix de base est de 27 900 euros, ce qui est assez raisonnable. La version électrique de l'Omoda E5 avec 204 ch, une batterie de 61 kWh et une autonomie de 430 km (cycle WLTP) est également attendue pour l'été 2024, le prix en Espagne démarre à 35 660 euros.

Smart #3

smart-3-das-exterieur

La nouvelle Smart #3 (qui n’a rien en commun avec les petites voitures bien connues) n’est pas 100 % chinoise, car la marque est soutenue par une coentreprise à 50/50 entre Mercedes-Benz et Geely. Sa forme arrondie et moderne provient de la plateforme électrique SEA.

Sous la carrosserie de 4,40 mètres de long, on trouve un ou deux moteurs de 272 ou 428 ch. La batterie de 49 ou 66 kWh garantit une autonomie allant jusqu'à 455 km. Le prix en Allemagne commence à 38 490 euros contre 37 315 euros en France et 39 400 euros en Espagne.

Sportequipe 8

Sportequipe 8 Hybrid Plug-in

Une marque italienne vient de lancer un SUV hybride rechargeable de 7 places mais son origine reste chinoise. Il s'agit du Sportequipe 8, un géant de 4,70 mètres de long développé en Italie sur la base du Chery Tiggo 8 Plus chinois.

Il est doté d'une traction avant et le groupe motopropulseur PHEV qui se compose d'un moteur à essence de 1,5 litre combiné à deux moteurs électriques qui produisent un total de 317 ch. La batterie de 19,3 kWh offre une autonomie électrique de 80 km et le prix de base chez nos voisins Italiens est de 49 500 euros. En 2024, le Sportequipe 8 hybride rechargeable sera également proposé avec un système d'alimentation tri-modal : en Europe : GPL, essence et électrique.

Xpeng G9

xpeng-g9

Le Xpeng G9 n'est pas nouveau puisqu'il est disponible sur les marchés scandinaves depuis 2023, mais le SUV électrique devrait également être disponible dans d'autres pays européens d'ici la fin de l’année en cours.

Avec une longueur de 4,89 mètres, un intérieur high-tech et une suspension pneumatique, c'est le plus grand SUV de cette liste. Equipé d'un ou deux moteurs électriques d'une puissance de 313 à 551 ch (FWD ou AWD), le Xpeng G9 dispose de batteries de 75,8 et 93,1 kWh net et d'une autonomie de 460 à 750 km selon le cycle WLTP. Aux Pays-Bas, le prix de base est de 57 990 euros, en Norvège, il coûte l'équivalent de 62 400 euros.

Zeekr X

foto---zeekr-x-la-prova

Zeekr a également de grands projets d'expansion en Europe et il est déjà possible de commander le nouveau Zeekr X en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suède. Le "X" est l'un des SUV les plus compacts de cette liste, mesurant 4,43 mètres de long et proposant une transmission arrière ou intégrale électrique.

Disponible avec un ou deux moteurs électriques totalisant 272 ou 428 ch (comme son cousin Smart #3), il dispose d'une autonomie de 425 à 455 km grâce à sa batterie de 69 kWh. La liste de prix commence à 44 990 euros pour le modèle de base et il faut dépenser 5000 euros de plus pour la version haut de gamme.